De la persecution a la co-responsabilite ou une dialectique de l'intersubjectivite dans un groupe

par CATHERINE VEIL BARAT

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On part de la constatation que la situation d'hospitalisation tend a placer la personne malade et la personne soignante dans une situation inconsciente, a la fois regressive, conflictuelle et empreinte de persecution. Puis, dans un service de psychiatrie pour adultes, on analyse les effets d'un groupe propose aux soignants, aux soignes et a leurs familles, groupe ou l'on confectionne et partage une nourriture sucree. Enfin, on voit comment un tel groupe constitue non seulement un accompagnement dans la regression, mais peut faire evoluer certains participant dans le sens d'un degagement par rapport au sentiment de persecution, acoutissant au vecu, voire a la prise de conscience, d'une solidarite ou mieux d'une co-responsabilite.

  • Titre traduit

    From persecution to responsability, or a dialectic of intersubjectivity in a group


  • Résumé

    The situation of hospitalization develops the unconscious feeling of persecution by the patient and by the person who takes care of him. In a group where those persons prepare and eat some sweet food, we observe that the feeling of persecution is sometimes transformed and elaborated in sentiment of solidarity and responsability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.