A la recherche de l'identité de la femme en Iran

par Nasrin Salahshour

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Françoise Basch.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    La vie de la femme iranienne a été régie par les préceptes coraniques depuis le renversement de la dynastie sassanide par les arabes au 7eme siècle. Au nom de la sécurité, de la liberté et du respect, la femme a été depuis exclue de la société et ce qui marque sa vie, c'est la soumission, la passivité et l'humiliation. La société patriarcale iranienne ne tolère la femme que si elle remplie sa fonction mère–épouse ; sinon elle n'y aura aucun place. Sous le règne des Pahlavi, quelques changements, considères comme des principes de la liberté pour la femme, furent apportes a la condition féminine: on abolit le voile; l'enseignement et le travail ne furent plus réserves aux hommes; le droit de vote fut accorde aux femmes et elles pouvaient également demander le divorce. Mais ces changements se firent sentis quand les autorités s'efforçaient de "moderniser" le pays. Le but de cette étude est de découvrir si ces lois religieuses et civiles pouvaient réellement défendre les droits de la femme en Iran sous les Pahlavi, et de voir si les femmes étaient devenues conscientes de leur cause


  • Résumé

    The iranian woman's life has been moulded by islamic laws since the overthrow of the sassanian dynasty by arabs in 7th century. In the name of security, liberty and respect, women have been since then excluded from the society and what marks their life is: passivity, submission, and humiliation. In the iranian patriarchal society, women are tolerated as far as they can assume the functions of wife-mother. Under the kingdom of Reza Shah and Mohammad Reza Shah Pahlavi, the condition of women underwent changes which were known as the principles of liberty for women. The veil was abolished, schools were opened for girls, jobs were offered to women, the right of vote was given to them and divorce could be demanded by women. But these changes are brought about when the authorities push things on in order to "modernise" the country. The objective of this study is to see if the religious and civil laws could defend women's rights in iran under the Pahlavis, as they were supposed to

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol. (266 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 255-262

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (1987) 136
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GEN.II.6631
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.