Brazzaville : dynamique urbaine et urbanisation du district de N'gamaba : contribution à l'étude de la croissance périphérique de Brazzaville (Congo)

par David Mante

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Étienne Dalmasso.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    La croissance urbaine de Brazzaville, capitale du Congo, est spectaculaire depuis 1960. En vingt cinq ans, la superficie urbanisée en périphérie dépasse celle des trois quarts de siècle de la ville coloniale. Cette croissance n'est pas le simple résultat d'une démographie galopante, qui a quintuple depuis 1960, due à l'immigration et à la croissance naturelle. Elle est surtout la conséquence des procédés d'urbanisation en grande partie en marge des pouvoirs publics, et laissés aux chefs de terre coutumiers. Des facteurs sociaux et culturels interviennent dans l'éclatement de la ville, car la population instruite concentrée à Brazzaville, se détache des liens et de l'habitat familial traditionnels. En l'absence d'encadrement des procédés d'urbanisation et du marche foncier urbain, la population soucieuse de se loger elle-même, recourt à l'autoconstruction dont l'habitat horizontal œuvre dans la croissance spatiale, et contribue à la destruction du site. Les limites de la ville sans cesse reculées interdisent les mesures d'être efficaces, et appellent des solutions urgentes de la part des pouvoirs publics. Mais au-delà de l'exigence d'un urbanisme rationnel sur le plan local, la solution à la ville passe par son intégration dans un programme d'aménagement planifié à l'échelle nationale.


  • Résumé

    The urban growth of brazzaville, the capital city of the congo is spectacular since 1960. In twenty five years, the urbanized area outkirts exceed that of the century third quarter of the colonial city. This spatial growth is not only result of an increasing demography which has quintupleted since 1960, due to the immigration and the natural growth. This is so, the consequence of urbanization processes airising out of public powers, and left to local chiefs. Social and cultural factors arise in the bursting of the city, because the educated population concentred in brazzaville, fress itsef from the traditional customs and family home. With the lack of urbanization processes and land markety, the population anxious about finding a suitable dwelling, resorts to the self-building or horizontal building plot in the peripheric growth, and contributes to the destruction of the site. The boundaires of the city unceasingly drawn back, prevent measures from beinq efficient, and require an urgent intervention of the public powers. But over rational towon planning of brazzaville, the urban solutions. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL (1987) 153

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987PA070153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.