Les sectes politico-religieuses au sud-vietnam. Une approche sociologique

par Văn Trấn Nguyễn

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Ansart.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le vietnam se situe au lieu de rencontre de deux grands courants de la pensee humaine : la civilisation chinoise et indienne. A cette structure traditionnelle se sont ajoutes a la suite de l'arrivee des europeens les divers apports du monde occidental. Au debut du siecle, comme colonie francaise, la cochinchine tourne le dos au vieil annam. Elle ressent intensement les effets d'une politique qui se veut assimilatrice, ce qui provoque une profonde transformation dans tous les domaines, et plus particulierement, dans celui de la pensee et des croyances. Ce bouleversement socio-culturel a donne naissance a des sectes qui sont devenues par la suite des phenomenes de masse car presque simultanement, ces sectes etaient affectees d'un fort coefficient politique. Les deux sectes hoa hao et cao dai sont analysees dans leur evolution et dans le cadre social du sud-vietnam. L'accent est donc mis sur leur orientation vers le social et le politique. Dans ces deux communautes, les fideles ont une double appartenance car elles forment elles-memes un foyer de cohesion a l'interieur de la nation vietnamienne, avec leur culte specifique et leurs institutions sacerdotales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.