Langage qui dit et parle : Pathologie du langage et courant psychanalytique

par Martine Angrand

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Claude Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1986

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Language who said and spoke pathologie of language and psychanalyse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 418 p.
  • Annexes : Bibliography p. 394-415

Où se trouve cette thèse ?