De la meta-recursivite comme outil d'implementation

par Emmanuel Saint-James

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Bernard Robinet.

Soutenue en 1987

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il est montre comment il est possible et pourquoi il est souhaitable d'implementer un langage de programmation exclusivement par autointerpretation. En effet, il est montre qu'un sous ensemble d'un langage de programmation peut etre considere comme sa propre machine virtuelle, et que l'acces interactif au code source du systeme donne au langage une clarte et une puissance d'expression inegalees. Cette technique, nommee metarecursivite, a ete utilisee pour mettre en oeuvre le systeme meta lisp, operationnel sur plusieurs machines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 351 P.
  • Annexes : 45 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1987 612
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.