Regulation des recepteurs membranaires par les esters de phorbol : role de la proteine kinase c

par Mustapha Rouis

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul R. Cohen.

Soutenue en 1987

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Caracterisation de la liaison du dibutyrate de phorbol, de la lipoproteine de basse densite (ldl) et de la somatomedine (ilas) sur les cellules de la lignee u 937 (premonocytes humains). Le tpa provoque une reduction du nombre de recepteurs des ldl et une baisse de l'affinite dans le cas des ilas. Le tpa provoque une phosphorylation rapide et reversible des antigenes hla (a,b,c). Etude de la differenciation de la lignee u937 en monocytes-macrophages par la vitamine d3 et l'acide retinoique par le dibutyril-ampc (dbampc). Mise en evidence d'une synergie d'action entre le tpa et l'ionophore de ca**(2+) a 23187 dans l'inhibition de la liaison de l'insuline. Les auteurs proposent l'hypothese de l'existence d'un "pool" de recepteurs endogenes et ont mis en evidence une translocation de la proteine kinase c du cytosol vers la membrane plasmique en presence du tpa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 P.
  • Annexes : 229 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1987 609
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.