Application de l'immunochimie a l'etude des proprietes du phytochrome, recepteur de la photomorphogenese chez les plantes

par Marie-Michèle Cordonnier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de EMILE MIGINIAC.

Soutenue en 1987

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le phytochrome, chromoproteine, sert de photorecepteur pour une vaste gamme de reponses developpementales des plantes a la lumiere, existe sous deux formes interconvertibles par la lumiere. Des techniques immunologiques, en particulier la technologie des anticorps monoclonaux, se sont reveles tres utiles pour determiner les relations entre structure et fonction de la chrmoproteine: les differences entre le phytochrome inactif (pr) et le phytochrome actif (pfr), les domaines moleculaires conserves, potentiellement importants pour le mode d'action du pigment et l'existence de populations multiples de phytochrome pouvant jouer des roles differents dans la morphogenese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 P.
  • Annexes : 69 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.