Contribution a l'etude des oscillations spontanees de l'assemblage cellulosique dans les parois des cellules vegetales

par Michèle Mosiniak-Bessoles

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Roland.

Soutenue en 1987

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un systeme oscillatoire tres caracteristique des parois cellulaires des cellules vegetales est constitue par l'assemblage helicoidal. Par des recherches methodologiques de demasquage et de dissection des edifices microfibrillaires, par une analyse stereoscopique et par une modelisation des variations dans l'espace et dans le temps, on etablit la dynamique, la gamme et les modalites d'adaptation du systeme en fonction de la differenciation cellulaire afin de mieux comprendre la morphogenese parietale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 179 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.