Innervation épiphysaire des rongeurs : recherches morphologiques et physiologiques

par Chantal Guérillot

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Christian Da Lage.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    Apres ablation des ganglions cervicaux ou modification de l'eclairement, l'activite genitale a ete etudiee, confirmant le role majeur de l'innervation sympathique. Trois types de fibres identifiees dans l'epiphyse et le pedicule pineal : 1) fibres orthosympathiques amyeniliques ; 2) fibres pinealopetes non orthosympathiques, myelinisees ou non ; 3) fibres pinealofuges amyeliniques. Les pericaryons de certaines fibres pinealopetes se trouvent dans l'hypothalamus ou les aires d'association sensorielle. Identification du role de gaba comme neurotransmetteur epiphysaire, non confirme pour la taurine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 235-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.