Argent et symbolique : essai sur l'argent signe des échanges et l'argent signifiant pour l'inconscient

par Michel Gardaz

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’argent considéré dans sa fonction économique, c'est-à-dire comme signe des échanges entre les hommes, tend à devenir de plus en plus abstrait. Depuis le 18e siècle, les fonctions de la monnaie se déplacent : de réserve de valeur et de pouvoir d'achat la monnaie se limite à n'être plus qu'unité de compte. En ce sens, on peut dire de la monnaie qu'elle "refoule" l'argent. En revanche, au niveau de l'expression et de l'expérience commune, les choses n'ont pas changé : chacun sait que l'argent est un mobile de l'existence et qu'il est référé au désir. L’auteur s'intéresse précisément à ce 2e aspect de l'argent que les économistes excluent de leurs discours - pour le réinsérer dans une étude plus globale de la question de l'argent. Dans une 1ere partie, l'auteur étudie la relation singulière de Marx à l'argent. Il s'interroge sur le rôle qu'a pu jouer l'histoire de l'assimilation du père sur le vœu révolutionnaire de Marx : supprimer l'argent et la société capitaliste et remplacer l'échange du numéraire par un système de certificats de travail. Il examine pour cela la correspondance de Marx avec ses parents et avec Engels, ainsi qu'un certain nombre d'écrits théoriques dont la question juive, les manuscrits parisiens et le capital. Dans une 2eme partie, l'auteur reprend et commente les travaux de quelques auteurs de la 1ere moitié du 20e siècle qui -les premiers - ont traite de l'argent comme "fait social total"; l'auteur examine en particulier Mauss, Hocart, Keynes, Laum. Il complète et approfondit cette approche en étudiant enfin ce que Freud dit de l'argent dans son œuvre clinique, en particulier dans psychopathologie de la vie quotidienne, le "cas dora" et "l'"homme aux rats". Ce parcours permet à l'auteur de redéfinir la fonction symbolique de l'argent et de montrer comment une société qui l'ignore va à sa perte.

  • Titre traduit

    Money and symbolic : money as a sign of exchange and a signifier for the unconscious


  • Résumé

    Considered in its economic function, as a sign of exchange among people, money tends to become an increasingly abstract concept. Since the 18th century the functions of currency have been changing; what was formerly a reserve of capital and purchasing power has evolved a mere unit of account. This is why currency can be said to "repress" money. On the other hand, as regards collective experience and knowledge things have not changed : everyone knows that money is one of the driving forces in life and is related to sexual desire. This latter aspect of money - ignored in economic discourse - particularly interests the author who attempts to incorporate it into a more comprehensive study of the theme of money. In the first part of his work the author studies Marx's singular relationship with money. He investigates the part the assimilation of his father may have played on Marx's wish for social revolution, his wish to eliminate money and capitalist society so as to replace the exchange of paper currency with the award of certificates of work. To this end the author analyses Marx's correspondence with his parents and with Engels, as well as a number of theoretical writings among which on the jewish question, manuscripts of 1844 and kapital. In the second part the author analyses and comments upon the works of writers from the first half of the 20th century who, before any others, treated money as "un fait social total". He devotes particular attention to Mauss, Hocart, Keynes and Laum. He furthers their analyses of the question and complements them by studying what Freud said about money in his clinical words and more particularly in the psychopathology of everyday life and in the "dora case" and "the rat man". The above plan enables its author to redefine the symbolic fonction of money and demonstrate that ignorance of it can bring ruin upon any society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (609 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 572-600

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-703
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-237
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13448-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.