Etude d'une interaction binaurale : l'adaptation induite de la sonie

par Clarisse Baruch

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de M-CLAIRE BOTTE.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'adaptation induite contralaterale de la sonie (aic) est une diminution progressive de l'intensite subjective qui se produit pour un son monaural continu lorsqu'il est accompagne par un son intermittent contralateral. Les objectifs de cette these sont l'etude des principales caracteristiques de l'aic ainsi que la recherche de ses mecanismes. Apres un rappel des principaux aspects des interactions binaurales (localisation et lateralisation, masquage, adaptation induite), les connaissances actuelles concernant les differentes formes de l'adaptation de la sonie sont exposees. Les chapitres suivants sont consacres a la presentation d'une serie d'experiences de psychoacoustique dans lesquelles des methodes d'estimation directe sont utilisees pour mesurer la sonie ou la lateralisation. Les principaux resultats sont: 1) l'aic augmente en fonction de la duree du son inducteur, 2) l'aic est maximale lorsque le son inducteur et le son test ont des frequences identiques et diminue en fonction de leur ecart de frequence, 3) elle depend assez etroitement de la lateralisation de l'image du son inducteur, 4) les sujets musiciens presentent moins d'aic que les non-musiciens, 5)l'aic mesuree chez les enfants non-musiciens ages de 9 a 15 ans ne differe pas de celle des adultes non-musiciens. Ces donnees etayent l'hypothese d'un lien entre les mecanismes responsables de l'aic et de la lateralisation. La particularite observee chez les musiciens serait acquise et pourrait consister en une capacite de fusion binaurale limitee a une gamme de frequences reduite. Finalement, l'existence de l'aic montre qu'un nouveau son provoque une diminution durable de l'intensite subjective des sons deja presents, en particulier de ceux qui ont une frequence proche de la sienne. Son mecanisme parait s'exercer a partir d'une organisation centrale du systeme auditif utilisee egalement par les processus de la fusion binaurale, du masquage central et de la lateralisation.

  • Titre traduit

    Study of a binaural interaction : the induced loudness adaptation


  • Résumé

    Contralaterally induced loudness adaptation (cia) is a progressive decrease in the subjective intensity of a continuous monaural tone when accompanied by an intermittent contralateral tone. This thesis studies both the principal characteristics of cia as well as the mechanisms involved. The main binaural interactions (localization and lateralization, masking, induced adaptation) and the different forms of loudness adaptation are presented. The following chapters are devoted to a series of psychoacoustical experiments which use the direct magnitude estimations methods to measure adaptation or lateralization. The more important results are: 1) cia increases as a function of the inducer's duration, 2)cia is maximum when the inducer and test tones have the same frequency and decreases as a function of their frequency difference, 3) the degree of adaptation depends to a great extent on the lateralization of the inducer's image, 4)musicians show less cia than non-musicians, 5) the degree of cia in children with no musical training, aged 9 to 15, does not differ from that of adults without musical training. These results support the hypothesis of a relation between the mechanisms responsible for cia and those for lateralization. The special characteristic of musicians is a learned capacity related to binaural fusion in a reduced frequency range. Finally, the existence of cia shows that a new sound creates a lasting decrease in the subjective intensity of sounds already presented, specially those which are close in frequency. Its mechanism seems to stem from the central organization of the auditory system, as do the processes of binaural fusion, central masking and lateralization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12881
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.