La production de l'espace urbain au Gabon : une étude sur Libreville

par Jean-Marie V Bouyou

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    Dans le présent travail, il s'est agi de poser une réflexion sur le développement urbain au Gabon (notamment à Libreville), et les pratiques sociales conflictuelles qui en découlent, dans le cadre d'un processus d'urbanisation lie jadis aux enjeux de la colonisation et s'exprimant aujourd'hui dans les contours d'un espace territorial et étatique dépendant. C'est donc au travers de cette urbanisation que nous avons tenté de mettre en relief l'évolution socio-historique de Libreville en prenant en considération :les éléments de l'espace social précolonial autochtone (mpongwe), la structuration de la domination coloniale, la constitution du noyau urbain et la désagrégation consécutive de l'espace social villageois, la croissance urbaine de Libreville et ses multiples incidences sociales, économiques et politiques, la question foncière dans la mouvance coloniale. . . Ensuite, nous avons, prenant en compte les données de l'état indépendant, situe le développement urbain et ses enjeux à partir du nouveau contexte de classes et couches sociales diverses pour voir comment, ces nouvelles catégories investissent l'espace urbain et quels rapports conflictuels prévalent entre ces différents acteurs sociaux, notamment entre les pouvoirs publics et les populations citadines. Ainsi, c'est l'analyse de la pratique officielle d'expulsion des habitants de certains quartiers populaires de la ville vers des espaces périphériques (au profit du capital et de couches sociales aisées) que nous avons menée en tenant compte des pratiques et des représentation : a) des pouvoirs publics, au travers des plans d'urbanisme, des projets de rénovation urbaine, de la législation foncière, des idéologies urbaines, des opérations d'expulsion, etc. . . B) des classes dominées (citadins expulses) face à l'ordonnancement urbain impose par les pouvoirs publics. Dans ce contexte, l'analyse des luttes urbaines nous est alors apparue d'une portée suffisante pour la saisie des rapports urbains en présence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 219-226

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1987/114
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-14
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12883
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.