Etude comparative sur la famille et le divorce en Corée du Sud et en France

par Wha Soon Byun Park

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis Roussel.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le conflit conjugal est omniprésent à toutes les époques, dans toutes les sociétés et toutes les familles. Seule la manière de le traiter et de le résoudre caractérise l'époque et la société la pensée orientale oblige à supporter toutes les difficultés, par contre l'idée rationaliste occidentale incite à résoudre les problèmes. La différence des valeurs s'applique aussi dans la famille. Dans une société moderne, l'augmentation de la femme qui travaille est un phénomène. Le changement du rôle des femmes entraine des "profits" et des "pertes" par exemple : le bénéfice d'un accroissement du revenu familial et des possibilités de développement personnel, et les surcharges des rôles. La comparaison de la famille à double carrière entre la Corée et la France nous fournit une compréhension de la différence de la divortialité entre les deux pays. Pour expliquer une divortialité plus haute en France qu'en Corée, nous appliquons le logic du schéma de l'"approche de la valeur ajoute" de N. Smelser. Nous analysons et comparons les domaines suivants : les aspects sociologiques, les perspectives sociodémographiques, la législation, la politique familiale, et les effets du divorce pour les enfants. Après 10 ans du changement de la loi sur le divorce en France, la divortialité augmente de plus en plus : un divorce sur quatre mariages en 1982. Ce sont les effets "pervers". Ce résultat nous donne beaucoup de choses à réfléchir sur la relation entre la politique familiale et ses effets. Alors il faut bien considérer les effets "pervers" avant qu'on change la loi ou détermine la politique familiale.

  • Titre traduit

    Comparative study about the family and the divorce between the republic of Korea and France


  • Résumé

    The conjugal conflict is omnipresent for all the time, in all the societies, and all the families. Only the way of dealing with it characterizes the ear and the society : the way of thinking of the orient obliges to support all the difficulties, on the other hand, the rationalisme of the occident incites to resolve them. The difference of the valeur is applied to the family. For the modern societies, the augmentation of the wife who works is the phenomenon. The change of the feminine role brings about the "profits" and the "wastes" for exemple : the increase of the family income and the possibilities for the personnel development, and the overloading of the roles. The comparison of the family with double-carriers gives us a base for the difference of the divorce rate between the two countries. In order to explain the higher divorce rate at France, we apply the logic of the "value added approach" of N. Smelser. We analyses and compare the following domains: the sociological and demographic perspectives, the legislation, the family politics, and the consequences of the divorce for the children. After 10 years of the change of the law about the divorce at France, the divorce rate augments more and more : one divorce over four marriages in 1982. They are the "perverse" effects. The result gives as much things to think about the relation between the family politics and their effects. So we must consider them for all the aspects before we change the law and determine the family politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (325 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 314-325

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L8 3997

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1987/74
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-86
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 87-838
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12651
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.