Contribution à l'étude du changement socio-économique et culturel dans la société rurale : cas de Karia

par Abdeslam Boufatma

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Robert Cresswell.

Soutenue en 1987

à Paris 5 .


  • Résumé

    Trois types de changements ont marqué l'évolution de la société rurale à Karia. A la différence des grands bouleversements qui nous préoccupent au XXème siècle le changement produit au cours du XVIIIème et du XIXème siècle était lent, partiel et superficiel. Une rotation du pouvoir personnel était permise par la transformation des tribus en groupes militaires. Cette modification politique a contribué à la constitution des domaines seigneuriaux par l'aristocratie administrative et religieuse. Au fait le changement semble avoir agi sur la terre et sur la tribu et non dans la tribu. Avec la colonisation les bases de l'organisation tribale commençaient à subir des changements importants. Deux processus furent à l’origine de ce fait: la destruction et le déséquilibre. Le premier affectait les rapports économiques, les systèmes politiques et juridiques. Le second touchait à l'ordre social des familles, des lignages et perturbait le schème culturel et symbolique. La situation coloniale restait enfin, marquée par le désordre social du à l'expansion démographique, au chômage, à l'exode, a l'acculturation. Avec la mise en œuvre des reformes nationales la société paysanne entrait dans une phase d'évolution nouvelle dominée par une dynamique générale de restructuration. Désormais, l'organisation sociale s'éloigne sensiblement de ses anciennes structures. Le système de production capitaliste engendre la formation nette des classes sociales et le déclin des hiérarchies traditionnelles. A l'organisation tribale se substitue l'organisation communale. Le passage de la famille étendue à la famille conjugale accompagne l'introduction des partis politiques et l'extension de l'infrastructure urbaine. Tout cela lie à l'effet des mass-médias et de la scolarisation massive opèrent des changements culturels importants: recul des rapports sacres et mythiques, des activités rituelles et magiques, substitution du temps linéaire au temps cyclique. Dynamiques et contraintes, conflits et élaborations font que la société soit remise en cause de façon permanente; ils contribuent à constituer et manifester sa pluralité. Analyser et démontrer les dimensions spécifiques de cette pluralité reste une étude à faire.

  • Titre traduit

    Contrution to the study of socio-economic and cultural change in rural society (case-study: Karia)


  • Résumé

    Three kinds of change have marked the evolution of rural society in Karia. Contrary to the great upheavals we are concerned of in the 20th century, the change that occured during the 18th and 19th centuries was generally slow, and superficial. The political change has contributed to the constitution of lords domains by acted on the land and the tribe, and not within the tribe. It’s in the colonization period that the bases of tribal organization began to go through significant changes. At the origin of that fact there were two processus: destruction and inbalance. The former affected economic relations, political and juridical systems. The latter had a direct impact on social order of lineages, and disturbed the cultural schema. These caracteristic conditions of the colonial situation remained marked by social disorder. With the implementation of national reforms and plans, rural society entered an era of new evolution dominated by general dynamics of restructruring. Henceforth social organization sharply leaves its old structures. The system of capitalist production is imposed on all sectors. The clear establishment of social classes completely modifies traditional hierarchies. Village organization has replaced tribal organization. The change from the extended family to the conjugal family is linked with the extension of urban and administrative infrastructure. The last facts, combined with great effect of the mass-media and schooling make important cultural changes. Dynamics and contraints, conflicts and elaborations call society into question in permanent basis; they contribute to the construction and demonstration of its plurality. To analyses and demonstrate the specific dimensions of this very plurality is a study ahead.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-412. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1987/198
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-196
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-111
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12656
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.