La nature et sa traduction musicale dans la tragédie lyrique française de "Cadmus et Hermione" (1673) aux "Boréades" (1764)

par Lucie-Hélène Guelpa

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Édith Weber.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .


  • Résumé

    De Lully à Rameau, l'évocation de la nature est permanente dans les quatre-vingt-quinze tragédies lyriques recensées. Les librettistes utilisent la nature pour leur décor théâtral dans lequel ils font évoluer des personnages mythologiques ou non, liés, eux-mêmes, à la nature. Par l'harmonie des vers les poètes emplissent leurs livrets d'images calquées sur une nature bienveillante ou hostile. Les compositeurs mettent en musique différentes composantes de la nature: le ciel et la terre, l'eau, le jour et la nuit, les saisons, le vent, la tempête, l'orage et les oiseaux. Dans leur recherche d'imitation de la nature, ils utilisent les ressources du rythme, de la mélodie, de l'harmonie et de l'instrumentation. Cette imitation n'est pas en réalité une copie de la nature, mais plutôt une représentation que le musicien se fait de la nature, voire une altération subjective. Par l'exaltation de la nature, particulièrement sous sa forme hostile, la tragédie lyrique française contient déjà des thèmes que les romantiques reprendront et développeront. L'union intense entre les héros et la nature montre que l'âme des artistes de cette époque est en train de découvrir la nature romantique.

  • Titre traduit

    Nature and its musical translation in the French lyrical tragedy from Cadmus et Hermione (1673) to Les Boréades (1764)


  • Résumé

    From Lully to Rameau, the evocation of nature is constant within the eighty five French lyrical tragedies which have been studied. The librettists are using nature for their scene in which they introduce mythological, or not, characters, directly linked themselves to nature. Through the harmony of the verse, the poets are filling up their librettos with pictures derived from a hostile or kind nature. The composers are introducing in their music various components of nature: heaven and earth, water, day and night, seasons, wind, tempest, thunder-storm, and birds. In search of imitating nature, they are using the means of rhythm, melody, harmony and instrumentation. This imitation is not really a mere copy of nature but rather the way the musician is representing nature to himself, and even a subjective misrepresentation. Through the exaltation of nature, especially in its hostile form, the French lyrical tragedy is yet developing themes which will be revived and developed further more by the romantics. The strong union between the heroes and nature demonstrates that the spirit of the artists of that period is discovering the romantic nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1398

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-776
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-252
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13476
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.