L'expression du mouvement et du deplacement en allemand et en francais

par MARIE-YVETTE SCHAEFFER

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Paul Valentin.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail repose surtout sur la grammaire de dependance et en partie sur la grammaire transformationnelle. Le mouvement est contenu dans le deplacement. La notion de valence permet de distinguer par opposition inclusive les verbes de mouvement. Cette recherche est axee sur les designes des verbes de mouvement. Le corpus fournit des exemples dans les trois domaines : spatial, temporel, notionnel. Le premier chapitre est consacre aux quatre verbes de mouvement les plus usuels en allemand, et a leur traduction. La notion de valence est aussi exploitee pour categoriser les autres verbes de mouvement. La recherche semantique relationnelle se base en grande partie sur l'unite de mouvement specifique. Ainsi sont apparus des champs semantiques. L'etude de la nominalisation des verbes de mouvement revele qu'il n'y a plus de mouvement dans les unites nominales substantivales. L'expression du mouvement est tres developpee en allemand, langue synthetique, le francais a tendance a voir davantage le resultat du mouvement. Un interet didactique se degage de notre recherche linguistique, elle permet le regroupement des verbes par champs semantiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.