Le climat dans l'Égypte antique des premières dynasties à l'époque romaine : contribution de l'histoire de la végétation à la géographie historique

par Catherine Chadefaud

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Gisèle Escourrou.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude du climat dans l'Egypte ancienne est envisagée pendant la période pharaonique (les trente dynasties), grecque (ptolémaïque) et romaine, soit la période chronologique allant de 2000 avant Jésus-Christ au cinquième siècle après Jésus-Christ. Les tentatives de reconstitution du climat sont envisagées dans le cadre de la géographie historique. Les sources écrites (des inscriptions hiéroglyphiques aux indications figurant dans les auteurs classiques), iconographiques (bas-reliefs, peintures) et archéologiques (restes végétaux provenant des sites fouilles) sont analysées. L'enquête est organisée autour des thèmes suivants : a) le Nil, la crue (variation des niveaux) et le paysage. Epigraphie pharaonique et vocabulaire du paysage). B) la végétation de l'Egypte ancienne (strates végétales, plantes cultivées et plantes spontanées, plantes acclimatées). Les restes archéologiques identifies sont confrontés aux noms des plantes en égyptien hiéroglyphique. C) un corpus documentaire réunit la bibliographie archéologique et botanique relative à 415 plantes attestées et discutées. D) l'iconographie comporte cartes et reproductions relatives aux plantes : bas-reliefs, peintures, restes végétaux conservés dans les musées.

  • Titre traduit

    Climate in Ancient Egypt : from pharaonic dynasties to Roman period : research in historical geography


  • Résumé

    Study of climate in ancient Egypt is considered during the pharaonic period (the thirty dynasties), Grecian (Ptolemaic) and roman, that is the chronological period from 2200 bc to the fifth century ad. The attempts of climate reconstitution are considered in the limits of historical geography. Written sources (from hieroglyphical inscriptions to informations given by classic authors), iconographical sources (reliefs, paintings) and archeological sources (botanical remains from archeological sites research) are analyzed. The research is based on the following items: a) the Nile, the flood (different water levels) and the landscape. Pharaonical epigraphy and lanscape vocabulary. B) Vegetation of the ancient Egypt (botanical strata, man-made plan….

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (li, 783, 337 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?