"La mort diola" (ou la seconde naissance) : esquisse des éléments d'une anthropologie et d'une théologie diola de la mort

par Jean-Louis Dieme

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Michel Meslin.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .


  • Résumé

    Comment l'homme diola conçoit-il la mort ? Pour l'homme diola du pays gassylai, brin ou bandial en Casamance (Sénégal), la mort est conçue comme un grand passage, un grand voyage, une grande traversée. La vie et la mort constituent, pour lui, une seule et même réalité vivante qui porte deux noms différents et se manifeste sous deux visages différents. La mort est un autre nom, une autre réalité de la vie. La mort, c'est l'autre vie ; et le mort, un autre vivant. Celui ou celle qui meurt entreprend un grand voyage qui lui permet de passer d'un monde à un autre. Il passe du monde visible au monde invisible. Le premier monde, le monde visible, est celui des hommes ; le second, le monde invisible, est celui des morts et des ancêtres. Dieu, quant à lui, habite, à la fois, le monde visible et le monde invisible, parce qu'il en est l'unique créateur, le pie-mère de tous les hommes et de tous les vivants, le maitre de la vie et de la mort.

  • Titre traduit

    "The Diola death" (or the second birth) : an outline of elements of Diola anthropolofy and theology of death


  • Résumé

    How does the diola man conceive death ? For the diola man of the gassylai country side, brin or bandial in Casamance (Senegal), death is conceived like a great passage, a great voyage, a great crossing. Life and death constitute for him one and the same living reality which has got two different faces. Death is another name, another reality of life. Death is another life and dead is another living. He who dies undertakes a great voyage which permits him to go over from one world to another. He passes from the visible world to the invisible world. The first, the visible world, is the one of men; the second, the invisible world, is the one of the dead and of the ancestors. God, as for him, lives both in the visible world, for he is their sole creator, the father and mother of all the men and the living, the master of life and death.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1444
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.