L'égyptomanie : sources, thèmes et symboles : étude de la réutilisation des thèmes décoratifs empruntés à l'Egypte ancienne dans l'art occidental du XVIe siècle à nos jours

par Jean-Marcel Humbert

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Leclant.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le catalogue illustré constituant la première partie de cette thèse a été réalisé à partir d'une base de données créée spécialement. Il contient plusieurs milliers de références intégrées à 1370 notices; celles-ci sont classées selon les principaux thèmes de l'histoire de l'art, eux-mêmes regroupés à l'intérieur de six périodes chronologiques. Cet échantillonnage représentatif a permis d'étudier les sources et les composantes de l'égyptomanie selon les époques et les pays, les thèmes égyptiens les plus souvent employés et leur degré d'adaptation, et la part de symbole contenue dans les différents types de créations. L'égyptomanie a pour sources des documents archéologiques, des relations de voyage, des évènements "médiatisés" et de précédentes réalisations égyptisantes; mais l'évolution de la fidélité des interprétations ne suit pas forcement l'amélioration de la connaissance de l'Egypte ancienne. L'étude chronologique met en lumière plusieurs évolutions : au début distraction d'esthète, l'égyptomanie ira se démocratisant; elle profite à partir du XIXe siècle des progrès de l'archéologie; elle trouve continuellement de nouveaux modes d'expression (cinéma, bande dessinée, publicité) et élargit ainsi régulièrement son audience. L'étude thématique des objets et réalisations accueillant l'égyptomanie montre sa faculté d'adaptation et l'influence en retour des styles propres aux époques concernées. Un répertoire des thèmes décoratifs empruntés à l'Egypte ancienne précise ceux qui sont le plus souvent employés. L'objet égyptisant véhicule des symboles issus à la fois de l'Egypte ancienne et de la période de sa création; jouant de nombreux concepts (rêve, peur, rire), l'égyptomanie garde comme l'Egypte un impact fort sur le public. L'égyptomanie est plus qu'une des composantes de l'exotisme et de l'anticomanie; elle constitue un courant à part, aujourd'hui plus vivant et fascinant que jamais.

  • Titre traduit

    The Egyption revival : sources, themes and symbols study of the utilisation of decorative themes taken from Ancient Egypt in occidental art from XVIth century up to now


  • Résumé

    The catalogue of this thesis has been taken from a data base specially created. Its 1370 notices give thousands of references; the notices are classified according to themes in the course of six chronological periods. Thanks to these selected objects, it has been possible to study the sources and the constituent parts of the Egyptian revival according to periods and countries, to index the Egyptian themes more often used, to measure their degree of adaptation, and to identify the symbols contained in the different creations. The sources of egyptomania are taken from archeological items, travel accounts, exceptional events and former egyptianizing creations; but the evolution of the fidelity of the interpretations doesn’t follow necessarily the increasing of the knowledge of ancient Egypt. The chronological study points out several evolutions: egyptomania, created at the beginning for esthetes’' pleasure, soon becomes democratized; the archeological discovering and publications give new possibilities to it; it can use many new means of expression (movies, cartoons, comic-strips and adverting) and thus increased its audience. The thematic study of the egyptianizing objects and creations shows how easily egyptomania adapts itself and mixes with the style of the period. A repertory of the themes taken from ancient Egypt shows which ones are used most. Egyptianizing items carry lots of symbols from ancient Egypt and from the time of their making; using numerous concepts (dream, fear, laugh), egyptomania, as well as Egypt, has a strong impact on people. The Egyptian revival is more than part of exotism and anticomania; it is an independent current more alive and fascinating to-day than ever.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 1557 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 1374-1477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1206
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4119
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 397 (1)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 397 (2)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 397 (3)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 397 (4)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12926-<1 À 4>
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Montet 2002 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Montet 2002 (2)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Montet 2002 (3)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Montet 2002 (4)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-1016
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1987
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/475
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.