La langue arabe et la formation du vocabulaire philosophique de Farabi

par Jacques Langhade

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Roger Arnaldez.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    La langue arabe apparait, avec le Coran, dans un état qui ne sera jamais fondamentalement remis en question, du fait de la récitation indéfiniment reprise de ce livre et de son caractère sacré. Cela sera déterminant pour l'apparition des sciences arabes et les marquera du caractère de l'oralité, même dans le cas des sciences linguistiques. C'est dans ce contexte qu'apparaitra la langue philosophique et qu'œuvrera Fârâbî. Mais alors que pour ses prédécesseurs non-philosophes la question de l'origine et de la formation de la langue se posait en termes de perfection, d'excellence et de transmission d'un dépôt, avec Fârâbî le problème sera posé en termes de connaissance et en fonction du besoin de communication propre à l'homme. Nous avons chez lui une théorie de la formation de la langue qui pose le problème en termes de dénomination. Sa problématique montre, avec la constitution progressive des sciences, la nécessité d'un nouveau type de recours à l'écriture et le besoin d'un métalangage. Et, dans le cas de la philosophie, la naissance du vocabulaire obéira a certains principes qui prendront en compte les rapports entre philosophie et religion, les exigences d'ordre démonstratif de la philosophie et le besoin, pour la langue philosophique, de rester organiquement liée a la langue courante tout en s'en distinguant. Dans sa pratique, Fârâbî sera fidèle à la théorie ainsi élaborée. Ainsi, dans le domaine de la logique, il tient compte de la double exigence de rigueur dans la méthode et de respect des usages linguistiques. De même, dans l'usage des concepts philosophiques, il montre bien comment la langue philosophique s'articule sur la langue courante. Et enfin, mettant en pratique dans un but pédagogique ses théories linguistiques, il en vient à préconiser la rédaction d'œuvres écrites d'un type nouveau, dans lesquelles l'écrit, cessant d'être un aide-mémoire, devient le lieu de la connaissance.

  • Titre traduit

    Arabic language and the development of Farabi's philosophic vocabulary


  • Résumé

    Because of the continual recitation and the sacred character of the Coran, Arabic seems unchangeable. This will be crucial for Arab sciences - even linguistic sciences -, which are imprinted by the oral tradition. The philosophic language developed by Fârâbî will come into use in this context. Contrary to his predecessors for whom the origins and development of a language were considered in terms of excellence and sacred transmission, Fârâbî puts it in terms of knowledge and in accordance with man's need to communicate. Fârâbî's language development theory leads to a return to written language and to the need for metalanguage. In the field of philosophy, the new vocabulary will take into account the relation between philosophy and religion, the need of demonstrative argument and the necessity to remain linked to everyday spoken language. Fârâbî puts the foregoing theory into practice. In logic, he takes into consideration the need for methodological precision and linguistic customs. Similarly, in philosophy, he demonstrates the liaison bet- ween philosophic and everyday language conceptions. In his educational experiment Fârâbî has directly recommended the writing of works in which the written work ceases to be a help for memory but becomes a source of knowledge.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Institut français de Damas à Damas et par diff. A. Maisonneuve à Paris

Du Coran à la philosophie : la langue arabe et la formation du vocabulaire philosophique de Farabi


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (556 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 534-550.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1271

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-328
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-720
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13067-<1-3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Institut français de Damas et par diff. A. Maisonneuve à Damas

Informations

  • Sous le titre : Du Coran à la philosophie : la langue arabe et la formation du vocabulaire philosophique de Farabi
  • Dans la collection : P.I.F.D. , n° 149
  • Détails : 1 vol. (438 p.)
  • ISBN : 2-901315-16-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 399-415. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.