Essai d'interprétation idéologique du problème indien dans l'œuvre de Miguel Angel Asturias

par Michel Ngolo

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Raúl Silva-Cacérès.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude est une approche idéologique de la question indienne en Amérique latine, en général, et au Guatemala, en particulier, du point de vue de l'auteur qui aborde la question selon une conception matérialiste de l'histoire. L'auteur, en effet, part d'une analyse profonde de la structure socio-économique du Guatemala, mettant en évidence les contradictions fondamentales qui la caractérisent sur le double plan national et international. Celles-ci se définissent en termes de colonialismes interne et externe qui supposent des relations de domination et d'exploitation qui constituent, en définitive, la problématique essentielle de la société guatémaltèque. En posant au centre de celle-ci le problème économique qui affecte toute la nation par-dessus ses composantes ethniques, Asturias analyse principalement les causes du malaise social guatémaltèque, ce qui l'amène naturellement à dénoncer l'exploitation féroce des monopoles étrangers opérant sur le territoire national et, partant, à démystifier la nature des relations qui lient les différents groupes sociaux dans cette structure particulièrement complexe. Ainsi il arrive à démontrer objectivement la source du mal ou les causes fondamentales du problème indien intimement lié à la problématique sociale guatémaltèque. Ce diagnostic rigoureux de la problématique sociale guatémaltèque l'amène conséquemment à proposer une thérapeutique adéquate aux maux qui accablent la société toute entière et principalement les classes défavorisées. De la toute son œuvre- les romans de la trilogie bananière particulièrement - se révèle comme un véritable réquisitoire anti-impérialiste, réclamant vivement la souveraineté nationale bafouée et l'indépendance économique réelle de laquelle dépend inconditionnellement la solution du problème national et, par conséquent, celle de l'éternel problème indien. Mais l'intérêt du discours asturien et son originalité également résident fondamentalement dans le fait que s'inspirant de la réalité socio-économique du Guatemala, il arrive à démystifier le problème indien, en démontrant par des faits concrets que le problème de l'indien n'est pas de race ou de culture comme on l'a si souvent prétendu, mais simplement de classe, et donc économique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.