Les voyageurs francais en italie dans la seconde moitie du dix-huitieme siecle

par Eric Le Grandic

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Laurent Versini.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le recit de voyage en italie entre 1750 et la fin de l'ancien regime presente une grande variete de fermes, et aborde des sujets negliges par les ouvrages anterieurs. Le voyageur qui entreprend de raconter son sejour en italie se trouve confronte a une multitude de temoignages dont il doit se demarquer en exposant dans sa preface un projet original. Aussi de nombreux recits se presentent comme une critique de la litterature de voyage, et le voyageur devient le lecteur et le commentateur, puis, selon les cas, l'heritier eu le pourfendeur des auteurs qui l'ont precede dans la peninsule. C'est pourquoi il merite un portrait litteraire. Dans un premier temps, l'etude des procedes de composition du recit distingue les ouvrages qui privilegient l'experience personnelle et l'impression, de ceux qui pretendent instruire tres completement sur l'italie. Une seconde partie analyse le contenu des discours tenus sur l'italie, et degage la position de chaque narrateur vis-a-vis des lieux communs, il ressort que sous une apparente uniformite, tout recit apporte un enrichissement des idees sur l'italie dans le domaine esthetique, sociologique ou politique. Apres avoir brosse ce portrait de groupe des voyageurs-narrateurs, il nous est possible de depeindre, parmi ceux-ci, des figures plus saisissantes; une troisieme partie met donc en lumiere les recits de madame du boccage, de duclos, de mercier-dupaty, et surtout du president de brosses.


  • Résumé

    Travel literature in italy between 1750 and the end of the ancien regime presents a great variety of forms, and deals with subjects neglected by earlier works. The traveler who undertakes te relate his trip to italy is confronted with a multiplicity of accounts from which he must distinguish himself by setting forth an original project in his preface. Many accounts thus present themselves as a critiism of travel literature, and the traveler becomes the reacer and the commentator, and, as the case may be, the heir or opponent of the writers who visited the peninsula before him. That is the reason he deserves a literary portrait. In part one, the study of the methods of composition distinguishes works that emphasize personal experience and impressions from these that claim to instruct theruoghly en italy. Part two analyzes the content of the discussions on italy and makes clear the position of each narrator vis-a-vis the commonplaces. It results that, under an apparent uniformity, each account brings an enrichment to the ideas on italy in the speres of esthetics, sociology, or politics. After having presented this group-portrait of the traveler-narrator, it then becomes possible to depict more striking characters from this group. Part three brings to light the literary interest of the accounts of madame du boccage, mercier-dupaty, duclos, and especially of the president de brosses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1246
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.