L'effronterie dans les comedies francaises et italiennes de la fin du 17eme siecle. (1680 - 1715)

par Odile Baron

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Truchet.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la premiere partie de notre travail, nous avons voulu commencer par donner une definition de l'effronterie en nous appuyant principalement sur la maniere dont elle est percue. Dans la deuxieme partie, nous avons etudie deux grands types d'effronterie pour montrer ce a quoi correspond une attitude ou des propos effrontes. Nous nous sommes places, non plus dans l'univers de ceux qui en sont les victimes mais dans celui de ceux qui en sont les responsables. L'impertinence de la plupart de nos personnages repond, le plus souvent, a des sentiments de raillerie et d'irrespect; cela explique notre choix. Enfin, le troisieme et dernier grand chapitre est une recherche plus precise du mecanisme meme de l'effronterie. Il nous a paru interessant de nous pencher sur l'apport important que donne le jeu verbal a l'expression de ce theme, et de voir jusqu'ou ce jeu verbal nous permet de decouvrir l'effronterie. Cette etude porte sur des pieces de la fin du 17eme siecle. Baron, dancourt, dufresny, fatouville, lesage et regnard sont les principaux auteurs qui nous ont servi de reference.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 1121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.