Consuelo ou la consolation baroque : détours et contours d'un voyage initiatique

par Sylvie Laffont del Cardayre

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Madeleine Ambrière.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'œuvre de George Sand Consuelo et la comtesse de Rudolstadt propulse une jeune fille dans une Europe du 18eme siècle, accumulant les étapes symboliques et villes mythiques. Cette inscription d'un personnage dans une mouvance physique et esthétique ressort de cette perception artistique que depuis la contre-réforme on a pu qualifier de baroque. La métamorphose structurelle de l'œuvre dessine une géographie romanesque où l'héroïne rencontre des personnages visionnaires qui lui font pressentir la marche de l'histoire. Depuis la ville sphinx, Venise, jusqu'à la Babel du château des invisibles se multiplient les mises en abime ancrées dans le 18eme siècle mais à vocation initiatique. La fatalité, les exigences de la musique, la crise d'identité font basculer les personnages du parcours touristique à la descente aux enfers. Cet itinéraire s'analysera d'abord dans l'anatomie d'un roman passant de la nouvelle au conte, du feuilleton au roman noir, du roman initiatique au roman baroque. Puis une topographie foisonnante décrira les lieux du corps sur le parcours de la croix, les voyages focalises sur l'initiation, la rencontre de l'ère baroque et de celle de la fête dans un voyage musical de Venise à Vienne. Restera alors à poursuivre un voyage des sphères politiques vers un monde idéal. Du théâtre vénitien à Prague et Berlin, du palais de l'empereur au jardin du prêtre, l'organisation architecturale des espaces traversés ponctue désormais un cheminement vers des formes et constructions utopiques. Le chef d'œuvre inaccompli de George Sand peut s'éteindre dans sa démesure et sa maladresse au seuil d'un avenir insondable.

  • Titre traduit

    Consuelo or a baroque comfort, twists and outlines or initiatory journey


  • Résumé

    George sand's novel Consuelo and comtesse de Rudolstadt propel a young lady through the European enlightment accumulating symbolical stages and mythical cities. This setting of a character in a physical and aesthetic sphere comes right out of the artistic perception that, since the "contre-réforme", has been qualified as baroque. The structural metamorphosis of the works draw a novelesque geography wherein the heroin meets visionary characters who enable her to foresee the course of history. From the city sphinx Venice to the babel-like chateau des invisibles, the journey (of initiatory calling) keeps recurring. Fate, demands of music, crisis of identity make the characters topple from a tourist journey to a descent into hell. This itinerary will be studied first through the analysis of the novel, from the short story to the tale, from the instalment to the dark book, from the initiatory to the baroque novel. Then, an overabundant w layout will follow the places of the body along a cross like route initiatory journeys, the junction of the baroque and celebration eras through a musical trip from Venice to Vienna. The study will then be carried on from the political spheres to the ideal world. From the Venetian theatre to Prague and Berlin, from the emperor's palace to the priest's gardens, the architectural organization of spaces underlines a progression towards utopian constructions and forms. George sand's unfulfilled masterpiece can then fade in its excessiveness and awkwardness on the brink of an unfathomable future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1240 /1-2/
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.