L'ordre et la memoire du temps : la fete et le calendrier dans les oeuvres narratives francaises de chretien de troyes a la mort artu

par Philippe Walter

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Daniel Poirion.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des indices temporels et des mentions calendaires dans le recit francais de 1170 a 1230 permet la mise en evidence d'une esthetique narrative ou la fete et les deux notions d'ordre et de memoire essentielles dans le comput medieval jouent un role important. La fete ne sert pas seulement de repere dans la trame chronologique du recit ; sa distribution et sa place dans une oeuvre permet de comprendre les enjeux narratifs de celle-ci: au douzieme siecle, on ne trouve presque que des romans nuptiaux (conclus par des mariages), alors qu'au treizieme siecle, c'est le roman dynastique (destine a se conclure sur un couronnement) qui devient le modele dominant. L'analyse de la representation narrative des fetes calendaires (carnaval, fetes de mai, fete de la saint-jean, etc. ) et des fetes de cour (avec toutes leurs activites specifiques : jeux, rites, etc. ) permet de definir la culture courtoise comme une ere du jeu et du plaisir, par opposition a la culture de l'ordre symbolisee par la fete liturgique. Cette derniere cherche d'ailleurs de plus en plus a s'imposer tout comme elle investit les ceremonies sociales (mariages, couronnements, adoubements) que reflete la litterature. Le calendrier est en fait le lieu strategique d'affrontement de deux memoires au depart totalement distinctes voire antagonistes. L'hagiographie tente de les concilier en perpetuant de vieux substrats mythologiques du paganisme dans les saisons liturgiques. Un comparatisme attentif a la structure calendaire de l'imaginaire medieval et a la finalite differente des textes hagiographiques et litteraires permet d'eclairer certains themes courtois ainsi que certaines structures anthropologiques du conte populaire francais. L'histoire du calendrier permet de comprendre l'histoire des mentalites ainsi que les grands mythes dominant une epoque bien delimitee.


  • Résumé

    The study of temporal marks and calendar mentions in the french narrative from chretien de troyes to la mort artu (1170-1230) emphasizes an esthetical conception of the narrative where the theme of feast and the two concepts of order and memory (used in mmedieval comput) are essential. The analysis of calendar and courteos feasts shows that this literature promotes a culture based on play and pleasure, in opposition to a culture based on order (ordo) symbolized by liturgical feasts. In medieval societies, the calendar is a strategical space where two memories struggle for power. Medieval hagiography tries to conciliate them : it perpetuates old mythological substrata of paganism in the seasons of liturgical year. A comparative reading conscious of the calendar structure of medieval "imaginaire" explains several themes of courteosy and a few aspects of the french popykar tales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1173
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.