Querolus siue Aulularia

par Catherine Jacquemard

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Pierre Flobert.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le Querolus est la seule comédie latine qui nous soit parvenue intacte en dehors du théâtre de Plaute et de Terence. Composée à la fin du IVème siècle ou au début du Vème siècle par un écrivain gaulois du cercle de Rutilius Namatianus, cette œuvre constitue un témoignage précieux sur la société du bas empire. L'auteur du Querolus est resté anonyme mais on peut au moins identifier le dédicataire de la comédie avec Rutilius Namatianus, auteur du De Reditu. Le Querolus et le De Reditu présentent d'ailleurs une nette communauté de thèmes et de traits stylistiques. La langue du Querolus est généralement classique mais elle offre aussi des hardiesses ou des conservatismes ponctuels caractéristiques de la grammaire hétéroclite des écrivains du bas-empire. Des analyses statistiques faites sur micro-ordinateur ont pu prouver que la métrique classique est dominante mais que l'auteur joue alternativement de plusieurs techniques de versification. Notre connaissance du Querolus repose sur des citations rassemblées dans des florilèges des XIIème, XIIIème et XIVème siècles et sur huit manuscrits de la comédie qui s'échelonnent du IXème au XVIIème siècle. Aucune édition n'a encore utilise les ressources du manuscrit de Hambourg, scrin. 185, récemment découvert par M. D. Reeves. Or, il apporte d'une part d'incontestables améliorations au texte transmis par la tradition et, d'autre part, il permet de redéfinir les rapports existant entre les sept autres manuscrits.

  • Titre traduit

    Querolus Siue Aulularia. Text, translation and introduction


  • Résumé

    The Querolus is the only latin comedy which reached our time if we except Plautus' and Terentius' plays. Written at the end of the 4th century or at the beginning of the 5th century by a gallic writer close to Rutilius Namatianus, this play is an important testimony about the late empire. The author is anonymous but we can identify at least the person the comedy was dedicated to: he must be Rutilius Namatianus who wrote the De Reditu. Besides, the Querolus and the De Reditu offer a close connection of subject and style. The language of the Querolus is often classical but it shows also some innovations or archaic expressions, typical of the late latin writers' art. Statistics made by micro-computer prove that the classical prosody predominates but isn't the only technique used by the author. Our knowledge of the Querolus rests upon quotations gathered in florilegia of 12th, 13th, 14th centuries and upon eight manuscripts of the play dating from 9th century to 17th century. No edition yet has been based upon the hamburgensis scrin. 185 manuscript. Now it ameliorates distinctly the text transmitted by the tradition and also the relations between the seven other manuscripts are better known and understood.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1280 (1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-568
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-289
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.