La litterature libanaise de langue francaise : de la recherche d'identite a l'expression de l'angoisse

par MOHAMAD NASEREDDINE

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Jeanne-Lydie Goré.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le present travail tente de mettre la lumiere sur deux grands themes caracterisant la litterature libanaise de langue francaise : la recherche de l'identite et l'expression de l'angoisse. Les ecrivains de la premiere generation (fouad abi-zayd, michel chiha, charles corm, hector klat et elie tyan) confirment que l'identite libanaise doit etre definie sur des bases solides : le retour aux valeurs ancestrales, l'exaltation de l'appartenance religieuse et la consolidation des relations franco-libanaise. Les ecrivains de la seconde generation (georges schehade, nadia tueni, andree chedid et farjallah haik) mettent l'accent sur les preoccupations eternelles qui temoignent de la faiblesse de l'homme devant tout ce qui l'ecrase : l'absurde, la guerre, la mort, l'humiliation, l'injustice. Les oeuvres de ces ecrivains qui sont etudiees dans la seconde partie de notre these demontrent la precarite de la condition tragique des etres humains rejetes a eux-memes apres leur affrontement desespere de la souffrance et de la mort.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1352
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.