L'action dans le cinéma africain : le Sénégal

par Bilal Fall

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Jeanne-Lydie Goré.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Nous avons privilégié une approche esthétique. L’étude de la narration filmique permet, au-delà des sujets traités dans les films, de dégager le style particulier de l'art cinématographique africain. Notre thèse se limite au cinéma sénégalais et s'articule sur trois points : 1) la spécificité de l'action s'appuie : a) sur les fonctions dramatiques utilisant des procédés antithétiques, du symbolisme tragique, des emprunts à la tradition et un traitement particulier du temps et de l'espace. B) sur un univers cinématographique domine par des mutations, ressenties comme autant de mutilations et n'apportant pas le progrès attendu d'un modèle fascinant. Le cinéaste se sent ainsi investi d'une mission d'éducation, basée sur la satire sociale et sur la revalorisation de l'identité culturelle. C) l'analyse des structures narratives révèle une faiblesse dans la maîtrise de l'art de la narration filmique. 2) l'expression cinématographique illustre une certaine originalité dans le traitement du héros de film et dans le jeu des acteurs. Dans l'ensemble cependant, l'image est peu expressive. La prééminence de la parole fait plus de place au discours qu'à l'émotion. 3) le cinéma sénégalais rencontre deux sortes de problèmes pour la maîtrise de l'action du film. Au niveau technique et financier, il souffre d'un manque de personnel qualifié, de structures viables de production et de distribution et d'une absence de laboratoires, de montage et de mixage. Au niveau artistique, seule la recherche d'une nouvelle esthétique permettra de conquérir un public habitué à des films étrangers (qui par leur qualité technique et artistique éclipse la production sénégalaise en divertissant). Une belle perspective s'offre à l'action, le film sénégalais et africain étant à leurs débuts et se fabriquant encore entièrement a l'étranger. Il s'agit de persévérer pour les cinéastes, tout en se servant pleinement de leur imagination et de leur sensibilité : l'action peut être captivante, saisissante et divertissante, tout en restant éducative.

  • Titre traduit

    Action in african cinema : the case of senegal


  • Résumé

    An esthetic approach was preferred. Analysis of the narrative in film depicts the style particular to African cinema without treating subject matter. The thesis focuses on senagalese cinema and examines three main points : 1) the specificity of ction relies on : A) dramatic functions reflecting opposing themes, tragic symbolism and traditional models. B) a film universe dominated by changes which in their turn are experienced as mutilations. The filmmaker is therefore compelled te "educate" the spectators by using social satire and the valorisation of cultural identity. C) the study of narrative structures revealing a weakness in the mastery of the art of narration. 2) Film expression illustrates a certain originality in the treatment of the film's hero (es) and the actors performance. In general, the pictoral image carries less weight than the verbal image, leaving the impression of a lack of emotion. 3) Senegalese film is faced with two problems : A) technical and financial problems such as the lack of qualified technicians, viable structures of production and distribution,laboratories, auditoriums and editing rooms. B) artistic problems such as the serach for a new type of artistic expression can only win over a public used to viewing foreign films in their cinemas. The action in Senegalese and African film has it's whole future ahead of it since it is still processed abroad. It is up to the filmmakers to use their imagination and sensitivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (503 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 495-499. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1073
  • Bibliothèque : Académie des sciences d'outre-mer (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH / 108

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1987/184
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-193
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-152
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1048
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12803
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.