L'Algérie, du Sahara au Sahel : route transsaharienne, économie pétrolière et construction de l'Etat

par Louis Blin

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Dominique Chevallier.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Héritier des relations maghrebo-soudanaises médiévales et du chemin de fer transsaharien colonial, le projet de route transsaharienne fut entrepris par l'Algérie dès la nationalisation de son pétrole, après des années de coopération régionale improductive. Les autorités algériennes posèrent alors comme exemplaire cette réalisation, symbole de la puissance conférée à l'état par les hydrocarbures des points de vue interne, car elle devait faire de l'espace saharien le pivot de la constitution du territoire national, et externe, puisqu'elle visait à aménager l'environnement régional en fonction des données issues de la rente pétrolière. Elle traduisait simultanément la nouvelle vocation du Sahara, source de puissance, l'enjeu qu'il constituait et les rivalités induites entre ses ressortissants et les états, ainsi qu'entre les états, riverains ou non. Le relatif délaissement de la route transsaharienne par l'Algérie après 1978 et la construction d'axes concurrents au sahel, montrent la crise de l'économie pétrolière et le repli consécutif des ambitions méridionales algériennes. Sur le plan culturel, l'entreprise transsaharienne a contribué à la redécouverte de sa composante saharienne par l'Algérie, à l'encontre de son inclination méditerranéenne coloniale et postcoloniale. Base de l'évolution de l'Algérie, et même de la plupart des pays partiellement sahariens de l’Afrique de l'ouest, le Sahara ne doit plus être considéré comme un espace périphérique ou comme une voie de passage, mais comme un ensemble doté d'une dynamique propre. Il peut constituer un point d'ancrage pour la définition par les peuples de la région de leur identité.

  • Titre traduit

    Algeria, from Sahara to Sahel : transsaharan highway, petroluem-based economy and establishment of the state


  • Résumé

    Algeria has decided to build the transsaharan highway after the nationalization of petroleum, following years of unproductive regional co-operation. The Algerian authorities set this road as a model. This project is a symbol of the power given to the state by the hydrocarbons on both internal and external stages, as it was to turn the Sahara into the masterpiece of the establishment of a national territory, as well as it aimed at the reorganization of the regional environment, relating to the situation involved by the petroleum rent. This highway has materialized at one time the new vocation of the Sahara as a root and a stake of power, and the rivalries enhanced between its inhabitants and their states, as well as between the neighboring or non-neighboring countries. Algeria put this project aside after 1978, and sahelian countries built concurrent roads: these phenomenons show the crisis of the petroleum-based economy and the withdrawal of Algerian southern ambitions. On the cultural point of view, the transsaharan highway has lead to the reappraisal of Algeria’s saharan components, in opposition to its Mediterranean leaning during and after the colonization. The Sahara is the base of Algeria’s and even of most of the partly saharan countries ' development. It must not be considered as a peripheric or a transit zone, but as a distinct area. The awareness of belonging to Sahara may be a way for the people of this region to build their own identity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par l'Harmattan à Paris

L'Algérie, du Sahara au Sahel : route transsaharienne, économie pétrolière et construction de l'Etat


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1338 1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'Algérie, du Sahara au Sahel : route transsaharienne, économie pétrolière et construction de l'Etat
  • Dans la collection : Histoire et perspectives méditerranéennes
  • Détails : 1 vol. (501 p.)
  • ISBN : 2-7384-0363-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-487. Index. Chronol.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.