Les adjectifs grecs du type de hedus

par Charles de Lamberterie

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Françoise Bader.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les adjectifs grecs du type de hedus constituent en grec ancien une catégorie peu productive (moins de 40 unités), cohérente et constituée dès la préhistoire de la langue. Certains d'entre eux, comme barus "lourd" ou okus "rapide", appartiennent au plus vieux fonds du vocabulaire indo-européen. Aussi l'étude est-elle orientée en grande partie vers la grammaire comparée des langues indoeuropéennes, et nombre d'étymologies nouvelles sont proposées (ainsi pour ligus "sonore", bradus "lent" ou takhus "rapide"). On se propose de montrer que le suffixe d'adjectif -u- avait en indoeuropéen une double fonction, que le grec a conservée fidèlement: (1) fonction syntaxique: formation d'adjectifs sur thèmes verbaux de valeur stative, et notamment sur thèmes de parfait, ce fait étant en relation avec le lien morphologique qui unit le suffixe -u- d'adjectif au participe parfait i. E. En -we os-. Contrairement à une idée largement répandue, les adjectifs en -u- ne sont pas, au moins dans leur principe, des dérivés primaires, mais des formations secondaires. (2) fonction sémantique: formation d'adjectifs dans un champ déterminé du lexique, celui des dimensions et des qualités physiques. De là découle la propriété qu'ont ces adjectifs de s'associer par couples antonymiques, ainsi oksus barus "aigu grave", takhus bradus "rapide lent", et bien d'autres du même type. Ce principe de fonctionnement se retrouve dans d'autres langues indoeuropéennes, à preuve en hittite assus idalus "bon mauvais", en sanskrit uru- amhu- "large étroit" ou guru- laghu- "lourd léger" (cf. En latin gravis levis), et bien d'autres exemples. Il apparait, en fin de compte, qu'une partie notable du vocabulaire fondamental de l'indoeuropéen était fortement structurée sur le plan du signifiant.

  • Titre traduit

    Greek adjectives of the Hedus-type


  • Résumé

    In ancient greek, this well-structured adjectival class (i. E. Of the hedustype) is practically non-productive (less than 40 items); it was already formed in proto-greek. Some of these adjectives (barus 'heavy', okus 'swift', etc. ) Are known to belong to the oldest stratum of indo-european lexicon. This is why the author is mostly concerned with ie comparative grammar, and he puts forward a number of original etymologies (ligus 'shrill', bradus 'slow', for instance). Both in ie and greek the adjectival u-suffix fulfilled both a syntactic and a semantic role: (1) syntactic role: it was used to derive adjectives from stative verbal stems, notably perfect stems (see relationship between -u- in such adjectives and -we os- in perfect participles). It is argued here that originally u-adjectives were not primary, but secundary derivatives, even though many scholars hold the opposite view. (2) semantic role: -u- was used to form adjectives belonging to a specific semantic field, that of such qualities in the physical world as can be perceived by human senses. Terms of this kind, generally, exhibit polarity; hence many antonyms, pairs such as oksus barus 'sharp low', takhus bradus 'fast slow', and so on. Such pairs of antonymic-u-adjectives are found in many sister-languages too: in hittite, assus idalus 'good bad", in sanskrit uru- amhu- 'wide narrow' or gurulaghu'heavy light' (see latin gravis levis), for instance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Peeters à Louvain-la-Neuve

Les adjectifs grecs en -us : sémantique et comparaison


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1097

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1987/148
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-145
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-181
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13065-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Peeters à Louvain-la-Neuve

Informations

  • Sous le titre : Les adjectifs grecs en -us : sémantique et comparaison
  • Dans la collection : Bibliothèque des "Cahiers de l'Institut de linguistique de Louvain" , 54-55
  • Détails : 2 vol. (V-1036 p.)
  • ISBN : 90-6831-251-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [963]-984. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.