Étude critique du roman de Roger Vailland "Beau Masque"

par Magda Ibrahim

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Robichez.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Beau masque est un témoignage fidèle en majeure partie à l'actualité, mais il contient une marge d'inexactitudes que tracent les convictions communistes et féministes et les préoccupations artistiques de son auteur. L'action du roman est située dans un cadre réel d'évènements politiques et internationaux ; la structure sociale et les mouvements syndicaux y sont nettement décrits. Mais communiste, Roger Vailland exagère certaines données parmi lesquelles la misère prolétarienne. Féministe, il surestime la combativité des femmes du Clusot, artiste, il opère un choix dans sa matière. D'autre part, Beau masque est une vision réaliste du monde moral, social et physique qui révèle un homme lucide, un esprit libre, critique ou optimisme et pessimisme se mêlent sans frontières. Faisant confiance dans l'homme, Roger Vailland est conscient des différentes fatalités qui le gouvernent. Les rapports sociaux sont profanes par lui, mais analyses avec rigueur. La nature est bien belle, mais en matérialiste historique, il dénonce son abandon à l'état sauvage. Beau masque est enfin une application un peu libre de l'esthétique de son écrivain. C'est un roman cohérent, où les personnages sont campés à la réaliste, et il est écrit dans une prose claire et poétique. Mais Roger Vailland se détache légèrement de son idéal, par le décalage entre le découpage de son roman et le schéma aristotélicien de l'action.

  • Titre traduit

    Critic study of the novel of Roger Vailland "Beau masque"


  • Résumé

    Beau masque gives in a major part an accurate account of actuality, but it contains a margin of inaccuracies traced by the communist, and the feminist convictions and the artistic preoccupations of its author. The action of the novel is situated in a real context of politic and international events; the social structure and the trade unions are clearly drawed. But, as a communist, Roger Vailland exaggerates certain facts among which the proletarian destitution. As a feminist, he overestimates the readiness of Clusot women to fight, as an artist he makes a choice in his material. Moreover, beau masque is a realistic vision of moral, social and physical world which reveals a lucid man, a free and critical mind where optimism and pessimism are mixed without frontiers. Having confidence in man, Roger Vailland is aware of different fatalities which governs him. Social relations are profaned by him, but rigorously analyzed. Nature is well indeed beautiful, but as a historic materialist, he denounces its neglect to wild state. At last, beau masque is somewhat a free application of its writer's aesthetic. It is a coherent novel where characters are sketched in the realist…

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1374

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-674
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.