L'itinéraire d'André Gide : écriture et problématique du moi

par Pierre Lachasse

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Robert Mauzi.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'œuvre de Gide, prise dans son ensemble et dans sa continuité, révèle, par la pratique de l'écriture qu'elle postule, une profonde ambiguïté. Moyen pour le moi d'accéder au sentiment de l'existence que lui nie, selon lui, le monde, l'écriture donne, en effet, lieu à la mise en place d'une problématique nouvelle mi- consciente, mi- inconsciente: cherchant à donner de soi une certaine idée et à dissimuler ce qui la contrarie, elle produit finalement une idée de soi concurrente qui, tantôt au gré, tantôt à l'insu de l'écrivain, érige le lecteur - et ce lecteur privilégié qu'est le critique - en découvreur passionne du véritable moi qui git derrière les masques qu'elle fabrique. Fondé sur la quête de la sincérité, l'œuvre de Gide, par la dénonciation du langage qu'elle proclame, en révèle en même temps l'absolue impossibilité. Néanmoins, l'ascèse que constitue pour Gide la création littéraire, continuellement renouvelée au gré des exigences du vécu, trace une expérience singulière, irréductible à autrui, qui se suffit à elle-même, signe esthétique d'une transparence elle aussi impossible.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1279

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-323
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13064-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.