Musique et theatres parisiens face au pouvoir (mille huit cent sept a mille huit cent soixante quatre) avec inventaire et historique des salles

par Nicole Wild

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean Mongrédien.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au dix-neuvieme siecle, deux decrets imperiaux jouerent un role preponderant dans l'histoire des spectacles parisiens : celui de 1807 reduisant le nombre des theatres a huit, et celui de 1864 proclamant la liberte d'exploitation. Durant cette periode, les theatres furent soumis a une juridiction extremement complexe et severe qui alourdissait la gestion de ces etablissements. Bien plus, cette legislation exercait une autorite puissante sur les formations musicales et sur le repertoire qu'elle controlait par le biais de la censure, imposant a chaque theatre un genre particulier. Dans une premiere partie, sont analysees les structures mises en place par le pouvoir, et dans une seconde partie, les moyens utilises par les theatres et par des personnalites appartenant au monde artistique et litteraire pour resister au joug de l'autorite et denoncer les conditions alarmantes dans lesquelles se debattaient les jeunes compositeurs. Quel fut l'enjeu des theatres et a quels resultats etaient-ils parvenus lorsque 1864 devait enfin leur ouvrir de nouvelles perspectives : celles de la liberte.


  • Résumé

    During the nineteenth century two imperial decrees played a decisive role in the history of parisian theatres : that of 1807 reduced their number to eight, and that of 1864 proclaimed freedom of exploitation. For this period (18071864), the theatres were subject to an extremely complicated and severe legal control which weighed down heavily on the management of these enterprises. Even more to the point this legislation had a powerful effect on the personnel of the lyric organizations and on the repertory which it directed by the bias of the censure and by imposing on each theatre a specific genre. In the first part, the structures established by the government are analysed, and the second treats the means used by the theatres and by those people belonging to the artistic and literary milieu to resist the legal authority's strict control and to denounce the unfortunate conditions against which young composers had to struggle. What was the theatres' stake and what had they achieved by 1864 when the second decree opened up new perspectives for them : liberty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.