Les relations italo-américaines durant le fascisme

par Fiorella Amicone

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Jean Bancal.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les relations economiques et diplomatiques qu'entretenerent les etats-unis avec l'italie fasciste furent, en regle generale, des meilleures. L'amerique se rejouit face a la chute du gouvernement liberal italien et a la montee au pouvoir d'un dictateur fasciste. Comment expliquer cette attitude ? la sympathie et la comprehension pour le coup d'etat fasciste et les actions agressives de mussolini furent justifiees en rapport a la specificite de la situation italienne et europeenne en general : le spectre du bolchevisme qui planait sur l'europe inquietait les etats-unis. Mais les relations cordiales entre les deux pays cachaient avant tout des interets reciproques, dont certains plus ou moins inavouables, aux niveaux economique, financier et diplomatique. Cette bonne entente fut brisee lorsque mussolini "abandonna" les etats-unis pour mener une politique de rapprochement avec l'allemagne nazie. Et pourtant, l'amerique se limita a condamner a voix basse la nouvelle politique agressive mussolinienne. Puis, avec l'entree en guerre de l'italie aux cotes de l'allemagne et du japon, les etats-unis entendirent combattre non contre un pays ennemi, ni meme une ideologie opposee mais simplement contre un homme : mussolini.


  • Résumé

    The economic and diplomatic relations between the united states and fascist italy were generally the warmest. America was delighted with the fall of the italian liberal government and the coming to power of a fascist dictator. How can we explain such an attitude ? the sympathy and comprehension for the fascist coup and mussolini's aggressive actions were justified in relation to the italian and more generally to the european situation : the spectre of bolshevism which was then hanging over europe worried the united states. But the cordial relations between the two countries hided above all mutual economic, financial and diplomatic interests, some of them more or less undisclosable. This policy of friendship was broken up when mussolini "abandoned" the united states to run a policy of rapprochement with nazi germany. And yet america confined itself to condemning the new mussolinian policy in a low voice. Then, with italy's entry in world war ii the united states did not intend to fight, neither against an enemy country nor an opposite ideology but simply against a man : mussolini.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : X, 330 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.