Proust et l'esthétique impressionniste : théories, formes, perspectives et techniques impressionnistes dans "A la recherche du temps perdu"

par Paul Léonard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Yves Tadié.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .


  • Résumé

    Lieu commun de la critique littéraire, le rattachement de l'œuvre de Marcel Proust et particulièrement de son grand roman (A la recherche du temps perdu) à la peinture et a l'esthétique impressionnistes souffre pourtant de n'avoir jamais été traité de manière systématique et précise. Au-delà de la théorie proustienne de l'impression et du style, et de son illustration visuelle et picturale à travers la peinture imaginaire d'elstir, c'est tout le musée impressionniste qui permet d'éclairer la recherche et d'y déceler des analogies tant d'un point de vue formel que théorique et thématique. Ces analogies soulignent la modernité de Proust en révélant la mesure des transformations que son grand roman a fait subir, au même titre que le musée impressionniste, à la représentation traditionnelle et au concept de réalité qu'elle imposait. De part et d'autre, malgré les différences de parcours, une même attitude phénoméniste commande les formes expressives et participe du grand retour phénoménologique - et moderne- de la conscience perceptive sur elle-même et, par voie de con- séquence, de l'art qui en est devenu le fidèle interprète, sur lui-même.

  • Titre traduit

    Proust and the impressionistic esthetics


  • Résumé

    Commonplace of the literary critics, the connection of proust's work and especially of his novel, Ala recherche du temps perdu to the painting and esthetics of the impressionists is nevertheless found wanting of a systematic and precise study. Beyond the proustian theory of impression and style as well as his visual and pictorial illustration expressed through the imaginary paintings of elstir, it is the entire impressionistic school that permits us to explain the recherche and to divulge analogies as much from a formal point of view as from a theoretical and a thematic one. These analogies emphasize the modernity of the proustian novel by realizing the depth of transformations that he imposed, just as the impressionistic school did, on the concepts of reality embodied by the traditional representation. On both sides, an identical phenomenalistic approch dictates the expressive forms and partakes of the famous phenomenological self awareness of the perceptive consciousness and, consequently, of art itself, which became its faithful interpreter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (IV-417 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13769

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4150
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/217
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.