Connaissance et création dans l'oeuvre de Francis Ponge

par Claude Évrard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Max Milner.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    S'agissant de la relation chez ponge de la connaissance et de la creation, il apparait que la renovation du monde organisee par l'oeuvre litteraire, loin de proceder d'une "representation nouvelle du reel", semble plutot s'effectuer a travers une apprehension perpetuellement ouverte de l'objet, a la fois sensible et verbale, de sorte que l'experience des choses se confond avec elle de leur resistance a l'expression, une resistance du reste deliberement aggravee chez l'ecrivain par le choix d'objets problematiques, c'est-a-dire les plus etrangers et les plus irreductibles a la connaissance immediate. Cette integration de la connaissance a la creation fait alors du texte poetique le lieu d'une experience essentielle et ontologique de la parole dont l'originalite est de renouer avec les meilleures ambitions de la philosophie sans renoncer pour autant aux exigences d'une apprehension concrete du monde selon des conditions entierement expressives de l'esprit et de la sensibilite de l'homme contemporain. C'est en cela qu'on peut veritablement parler d'un nouvel humanisme, puisque, a travers l'experience du texte, le lecteur fait celle d'une resistance restauree des choses, et par la meme d'une apprehension nouvelle du monde et de lui-meme


  • Résumé

    About the relation in ponge between knowledge and creation, it appears that the renovation of the world organized by the literary work, rather than proceeding from a "new representation of the real", seems to be accomplished through a perpetually open apprehension of the object, both sensitive and verbal, so that the experience of things becomes one with their resistance to expression, a resistance which is actually deliberately aggravated with the writer by his choosing problematic objects, that is to say, strangest and most irreducible to immediate knowledge. This integration of knowledge with creation thus makes of the poetic text the place of an essential and ontological experience of speech, the originality of which is to revive the best ambition of philosophy without in the least renouncing the requirements of a concrete apprehension of the world according to conditions entirely expressive of the mind and sensitiveness of the contemporary man. It is in this respect that a new form of humanism can be truly spoken of, since, through the text, the reader experiences a restored resistance of things, hence, a new apprehension of the world and of himself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. f. 864-889. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.