Les problèmes de communication dans "La prisonnière" de Marcel Proust

par Maya Ghosn-Barreau

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Milly.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .


  • Résumé

    La these a pour objet principal de traiter d'un point de vue communicationnel des rapports mondains et des rapports amoureux dans la prisonniere, a partir d'une analyse positive principalement pragmatique. La premiere partie concerne la mondanite: on y etudie les deux reunions decrites dans le roman: dans l'une (la conversation chez la duchesse de guermantes), les interactants se reconnaissent comme des interlocuteurs legitimes; la conversation n'en a pas moins ses contraintes, ses silences, ses violences. Dans l'autre reunion (la soiree verdurin), l'incommunicabilite vient du fait que les deux classes sociales mises en presence (l'aristocratie et la bourgeoisie) sont des classes encore dissociees, d'ou l'interet de considerer les attentes de chacun des groupes, leurs representations, les rapports de places, et de tirer enfin une conclusion sur l'extreme codification du systeme mondain dans le roman considere. Si les rapports mondains ont pu etre compares a une interaction sociale positive qui permettait de reperer les infractions, les rapports amoureux, dans la deuxieme partie ont ete etudies dans le cadre de la relation interpersonnelle. L'analyse est largement focalisee sur le heros, car son "point de vue systematique" laisse dans une ombre a peu pres complete le monde interieur de l'autre (l'objet aime). L'ambivalence de son desir et celle de l'image qu'il recherche, de meme que le code social et moral qui penetre la parole du heros, vouent a l'echec la communication entre les deux protagonistes de la prisonniere. L'art demeure, qui assure "la communication des ames".


  • Résumé

    The main subject of this thesis is to study social relationships and loving relationships in la prisonniere, starting from a positive analysis of these relations and using a pragmatic approach. In the first part of the thesis, two main situations of the roman are considered: concerning the conversation in mme de guermantes' salon, the interaction takes place between persons who accept each other as legitimate interlocutors. The verdurin's salon gathers together two different classes (aristocracy and bourgeoisie) which can't communicate because they are still separated. It was interesting to study each class' expectations, its behaviour, and then to conclude to a codified social system in proust's roman. The second part of the thesis is mainly about loving relationships between marcel and albertine. The analysis focuses on marcel: the ambiguity of his desire, of the image he is looking for, the moral code and the social code which have a prominent part in his behaviour, make loving relationships unsatisfactory. Only art can really put "souls" in touch with each other.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (242 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 234-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.