Le rôle d'agencement de la troisième personne en chinois

par Dan Xu

Thèse de doctorat en Langue chinoise

Sous la direction de Maurice Coyaud.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre objet d'etude a porte sur la notion grammaticale la plus frequente dans l'entreprise de coreference : la troisieme personne. Le chinois est une langue depourvue de morphologie, et le reperage de coreference s'effectue essentiellement a partir des elements suivants : pronom de la troisieme personne (p3 au sens propre), anaphore 0, syntagme nominal, et substitut anaphorique (p3 au sens large). La permutabilite entre un syntagme nominal et ta (p3 en chinois) est due au fait qu'ils sont relies par une propriete commune : la troisieme personne. Nous avons remarque que l'anaphore 0 et la repetition d'un syntagme nominal sont les deux moyens predominants dans l'agencement des enonces en chinois. Nous avons presuppose que la troisieme personne est un element cle dans la liaison des enonces et un syntagme nominal est en realite une troisieme personne sous-jacente. Nous avons montre que ce sont les trois personnes (je, tu, il) qui determinent les contraintes syntaxiques de zhe na (demonstratifs chinois), que le trait lexical de ta s'avere important en chinois et que ta qui a le trait lexical (-anime) a une frequence d'occurrence faible en position objet.

  • Titre traduit

    The function of the third person in the articulation of chinese sentences


  • Résumé

    Our goal is to study the most frequent grammatical notion in the operation of coreference, i. E. The third person. Chinese is a language without morphology and coreference is essentially established with the help of the following elements : the third-person pronoun (which is the third person p3 strictly speaking), zero-anaphora, nps (noun phrase) and anaphoric substitutes (which are the third person less strictly speaking). The permutation between one np and ta (p3 in chinese) is possible because they are related by a common property, i. E. The third person. We demonstrate that zeroanaphora and repeated nps are the two main processes in the articulation between chinese sentences. We supposed that a np was in fact a hidden third person and our study attempts to support this hypothesis. We also demonstrate that the constraints on the demonstratives zhe na are determined by the three persons (i, you, he), that the lexical feature of ta plays a role in chinese and that a ta with the feature (-animate) can rarely be found in the object position.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 360 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ADO 00054

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-65
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.