Etude de quelques métaopérateurs en anglais et en arabe

par Anissa Sekkal

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Henri Adamczewski.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La grammaire métaopérationnelle préconisée par H. Adamczewski nous afourni des outils d'analyse nécessaires à une approche scientifique. L'application de cette théorie à l'arabe, a été une raison décisive dans le choix de notre sujet. Ainsi, nous nous proposons de faire de l’étude de quelques métaopérateurs anglais et arabes (arabe écrit et arabe parlé à Tlemcen en Algerie) le thème de notre recherche. Cette étude contrastive débutera par l'analyse de l'expression de la possession ou de l'appartenance en anglais et en arabe parlé. Les énoncés comportant la préposition "of" (de) en anglais, et "anta" (de) en arabe parlé sont le résultat d'une relation libre, posée pour la première fois, et que l'on qualifiera de phase dans cette grammaire d'opérations. Les secondes constructions possibles, à savoir l'état d'annexion ou "idafa" en arabe, et le génitif préposé avec le morphème "'s" du possessif, sous-tendent une relation bloquée ou saturée: nous nous situons en phase deux. Phase une et phase deux sont les deux états de toute relation prédicative. Le passage de "of" à "'s" témoigne du caractère métalinguistique de l'énoncé résultant, compte tenu de l'intervention de paramètres tels que l'anaphorisation. Nous étendrons cette théorie à la particule "ra" en arabe parlé: son emploi est parfois similaire à celui du métaoperateur "be+ing". L'opération de saturation qui a permis d'expliquer le fonctionnement de "be+ing" nous a éclairé sur celui de "ra". Il s'agit d'énoncés de phase deux. Nous terminerons cette étude par l'analyse du métaoperateur "qad" (certes) en arabe écrit. "Qad" exprime une modalité tout comme "do". La fonction de saturation de "do" mise en lumière par cette grammaire, nous a permis de définir le rôle métalinguistique de "qad". Il représente l'indice de saturation qui contribue à désignation de la phase deux. Cette perception métaopérationnelle des constructions proposées est conforme au concept de phases, dans le cadre de l'énonciation. L'étude contrastive nous a permis d'étendre cette grammaire au système de l'arabe, et ouvre par la même d'autres perspectives pédagogiques.

  • Titre traduit

    A study of english and arabic metaoperators


  • Résumé

    The metaoperational grammar initiated by h. Adamczewski provided us with tools necessary for a scientific approach. This grammar brought to light the functining of operators such as "be+ing" and helped to eliminate any ambiguity that exists in traditional grammar. The application of this theory to arabic was fundamental in our choice of subject. We propose to study english and arabic operators (written and spoken arabic in Tlemcen-Algeria) the first part of our analysis concerns the idea of possession in english and spoken arabic. English utterances with "of" and arabic ones with "antaq" are the result of a relation established for the first time, that we shall labour phase one in this grammar. Annexation in spoken arabic and "s" are the two possible constructions corresponding to a saturated relation, inother words in phase two. Phase one and phase two are steps in any predicative relation. The transition from "of" to "'s" reveals the metalinguistic characteristic of the utterance, taking into accounts parameters such as anaphorisation. We shall extend this theory based on the adamczewskian grammar of phases to the operator "ra" in spoken arabic due to its parallel with "be+ing" in english. In both languages this type of metalinguistic utterance is in phase two (implied by anaphorisation or presupposition) we shall end our analysis with the study of the metaoperator "qad" In written arabic. "Qad" as "do" in english implies a modality. The functioning of the operator "do" as defined in the above theory of phases anlighted us on the metalinguistic role of the operator "qad". The metaoperational approach corresponds to the theory of phases. The contrastive study enabled us to expand this grammar to the arabic system and opens doors to greater perspectives concerning other languages and pedagogical uses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque du monde anglophone.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 400-SEK-ETU
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GEN.II.5420

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.