Le divorce de la femme en droit musulman : le cas de l'Egypte

par Amina Shemais

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de François Terré.

Soutenue en 1987

à Paris 2 .


  • Résumé

    Ce sujet traite des droits de la femme musulmane pour obtenir le divorce et de leur application en egypte. La premiere partie traite du mariage musulman tel qu'il a ete concu par les juristes musulmans. La conception du mariage presentee par les juristes musulmans mettent la femme dans une situation de dependance et d'inegalite a l'egard de son epoux. Des la conclusion du mariage, ce sont en fait les recommandations des juristes musulmans relatives au choix de l'epouse qui prevalent et apportent les premieres et principales restrictions qui se repercutent ensuite tout au long de sa vie d'epouse et par la meme sur son droit a la rupture du mariage. La seconde partie traite de l'inegalite des droits de la femme a demander la rupture du mariage. Les droits de la femme a mettre fin au mariage sont limites a certaines causes. Les lois promulguees a cette fin, ont ete elaborees de facon a laisser, dans leur application, un pouvoir discretionnaire au juge. Ceci a souvent pour consequence d'entraver l'obtention du divorce par la femme. La pratique judiciaire revele le role du pouvoir discretionnaire du juge que lui confere les lois. Dans une troisieme partie et afin de reveler les problemes qui entourent le divorce, en egypte, on a procede a des enquetes qui englobent: les demandes de divorce (etude de 1000 proces de divorce de 1972-1982), des entretiens avec 27 juges dans le but de decouvrir les opinions de ceux-la memes qui decident du divorce pour la femme et des entretiens aupres des femmes en cours de procedure de divorce, 40 femmes ayant introduit une action en demande de divorce ont ete interrogees dans le but de reveler les diverses raisons motivant le refus du mari de les repudier, la nature des conflits entre epoux et les obstacles rencontres par les femmes pour obtenir le divorce. Une etude statistique sur la clause de repudiation de la femme dans le contrat de mariage a ete entamee en vue d'examiner la frequence de l'utilisation de cette clause par la femme. Cette etude a ete completee par un expose bref des tentatives de reformes qui ont ete entamees depuis 1899 en vue d'introduire une amelioration aux lois de la famille.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Z 1987-77
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.