La structure et le développement de la pensée imaginative

par Peilin Li

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Hélène Védrine.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .


  • Résumé

    Tout au long de notre thèse, nous avons montré qu'il y a une renaissance de la pensée imaginative sous forme tout à fait nouvelle dans la situation actuelle, et que cette pensée imaginative, qui n'est ni simplement une faculté ou une fonction de la pensée, ni un moment de mentalité historiquement dépasse, est un état ou un mode de pensée, existant parallèlement avec la pensée abstraite. Ainsi, l'innovation de la perspective est considérable : d'une part, dire que la pensée imaginative est une méthode indépendante de la connaissance, c'est rejeter le préjugé selon lequel la pensée imaginative est seulement une faculté psychologique, elle n'intervient que dans un petit moment du processus cognitif; d'autre part, c'est rejeter ainsi un autre préjugé selon lequel la pensée imaginative est le commencement de la conscience, liée inévitablement à la mentalité primitive, absolument inferieure a la pensée civilisée ou au dehors de la conscience rationnelle. La nouvelle théorie de l'imagination s'est fondée sur la nouvelle conception de l'image qui est à la charnière de l'absence et de la présence, à la fois actuelle et virtuelle. Les deux modes d'existence de l'image se réunissent dans un circuit ou le réel et l'imaginaire courent l'un derrière l'autre, échangent leur rôle pour découvrir les couches de plus en plus profondes de la réalité. De Descartes à Kant, de Husserl a Bachelard, nous avons démontré que les ruptures conceptuelles sont les mêmes lieux privilégies ou se noue leur réflexion, ou se cache le temps continu. Dans le développement de la pensée imaginative, la continuité et la discontinuité, la nécessité et le hasard sont tout à fait complémentaires.

  • Titre traduit

    The structure and the development of imaginative thinking


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (428 f.)
  • Notes : Reproduction non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 413-424. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 : 148
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.