La sécession de Panama à travers les sources diplomatiques en France

par Luz Nidian Ruiz

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François-Xavier Guerra.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .


  • Résumé

    La France étant l'un des pays les plus étroitement associe à la construction du canal de Panama, l'étude de la sécession a partir des sources diplomatiques françaises nous a paru des plus importantes. Ainsi, la correspondance diplomatique constitue notre outil de travail le plus important, car elle montre les acteurs de la sécession, mais dresse aussi un panorama politique, économique et social de ce qui deviendrait plus tard le théâtre de la séparation panaméenne. L'intérêt de relier deux océans: Atlantique et Pacifique, a incite les puissances - tant anciennes que naissantes - à s'en approprier. Des tentatives individuelles ou communes de le neutraliser par la conclusion des traites allaient avoir lieu à partir de 1846. La concrétisation de ce qui allait s'avérer comme étant le premier germe de la sécession est la concession accordée par la nouvelle grenade (actuelle Colombie), a la compagnie universelle du canal de panama. Durant la réalisation des travaux par la compagnie française, les États-Unis ont exercé tous les moyens de pression possibles pour empêcher la réussite de celle-ci. Par ailleurs à cette conjoncture internationale s'ajoute la situation interne de la Colombie caractérisée par des luttes internes entre les deux partis traditionnels: libéral et conservateur. En 1903, Panama cessera de faire partie de la Colombie. C'est le résultat de sa méconnaissance des rapports de force en pensant pouvoir compter sur son seul droit de souveraineté, et d'une faiblesse de l'ordre interne colombien. De cette manière, les États-Unis auront un canal américain, sur territoire américain pour le peuple américain.


  • Résumé

    France being one of the countries most closely associated with the construction of the Panama canal, the study of the secession based on french diplomatic documents appeared to be the most logical first step. The diplomatic correspondance of the period is a very important work tool because it shows us the different international protagonists who were to take the centerstage in setting up of the indepandance of Panama. The strategic importance of linking the two oceans, the Pacific and the Atlantic meant that the established world powers could not sit adly by. All were only too keenly aware of the future canal's commercial political and military importance. From 1846 onwards a series of bilateral and multilateral troaties were signed, the ambition of these agreements was to exclude this strategic zone from any one political sphere of influence. The french construction company "la compagnie universelle du canal" won a concession from agreement the new Grenada government (present day Colombia). While the work was being carried out on the canal, the United States never stopped working behind the scenes to hindar its successful completion. These problems were warsened by the internal political climate in Colombia, strife between the opposition parties. The panamian indepandance movement helped by outside factors gained strength. Panama slipped through colombien and international vigilance to win indepandance in 1903.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 f.)
  • Notes : Reproduction non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 344-352. Notes bibliogr. Index des illustrations

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 :124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.