Rome du 10e à la fin du 13e siècle : maisons, espace habité et tissu urbain

par Étienne Hubert

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Toubert.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Entre le 10e et le 13e siecle, le passage d'un habitat dissemine a un espace urbain structure s'est accompagne de transformations profondes des modes d'habitat des romains. L'apparition des demeures jointives edifiees en bordure de rue revele le resserrement de la trame du tissu urbain et l'accroissement demographique. A partir du 13e siecle, l'expansion urbaine se traduit egalement par la generalisation des maisons a etage construites en materiaux durables, indice d'un mieux-etre economique et de l'emergence de la notion de confort domestique. L'habitat romain est alors defini par deux principes, maison de la famille mononucleaire et proximite topographique des residences des menages d'une meme parentele, que resoud la naissance des tenements familiaux. La croissance romaine se manifeste egalement par les changements introduits dans les modes de gestion de la propriete immobiliere. Predominantes jusqu'en 1250 environ, les concessions de longue duree cedent ensuite la place aux contrats de location a breve echeance et a fort loyer. Avec la hausse des prix des maisons et la circulation intense des biens immeubles, cette innovation revele l'entree de l'immobilier dans l'economie de marche au 13e siecle.

  • Titre traduit

    Rome from 10th to 13th century : houses, inhabited space and urban texture


  • Résumé

    Between 10th and 13th century, the evolution from a disseminated inhabited space to a structured urban space brings radical transformation in the roman habitat. The apparition of joint houses bordering on streets reveals urban texture contraction and population increase. From the 13th century, the generalization of two-storied houses built with lasting materials, sign of an economic welfare and of the emergence of domestic comfort, proves urban expansion. Therefore, roman habitat is defined by two principles, strict joint family habitation and topographical proximity of newlymarried couples from a same kinship houses, which the apparition of family compounds resolves. Roman growth also appears in the changes of the real estate management. Predominant before ca. 1250, long term grants give place to short term and expensive rent hirings. With the price of the houses increase and the intense circulation of immovable property, that innovation reveals the real estate entrance into market economy during the 13th century.

Autre version

Rome du Xe à la fin du XIIIe siècle : maisons, espace habité et tissu urbain


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 551 f.

Où se trouve cette thèse ?