Armature urbaine et organisation de l'espace dans la France préindustrielle (1740-1840)

par Bernard Lepetit

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Claude Perrot.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On se propose d'analyser les processus par lesquels se transforme l'armature urbaine de la france au dernier siecle de l'ancien regime economique. La demarche adoptee a ete la suivante : d'abord montrer qu'apparemment tout est immobile: mesuree a l'aune des semis urbains ou des taux d'urbanisation la carte de la france des villes reste, au dernier siecle de la periode preindustrielle, la meme (chapitre i). Pourtant, a un autre niveau tout change :les representations que se font de la ville les milieux aptes a peser sur son developpement se modifient; elles informent, dans l'etat et au sein des elites des pratiques renouvelees du territoire (chap. Ii et iii). Mais l'analyse des structures fonctionnelles des villes nous reconduit aussitot vers le passe : elles dessinent une typologie dont le caractere traditionnel et l'enracinement temporel n'echappent pas (chap. Iv). La revolution francaise, en introduisant une rupture dans l'evolution de l'organisation hierarchique des agglomerations, manifeste d'une part que les villes forment systeme avant l'epoque de l'industrialisation et de l'urbanisation accelerees, et que ce systeme releve d'une histoire a elucider; elle pose d'autre part la question des rapports entre la conjoncture (ici politique) et la structure (ici spatiale) (chap. V). Sur les deux questions principales que constituent la distribution des equipements administratifs (chap. Vi et vii) et l'organisation des flux de relation (chap. Viii et ix), il convient donc ensuite d'examiner selon quels principes, sous quelles pesanteurs et pour quels renouvellements s'opere le changement. La tentation de voir dans la revolution l'evenement fondateur se trouve la ramenee a une plus juste place. La structure aussi est creatrice : l'evenement n'echappe pas a des effets de composition divers dont resultent, sous couvert d'organisation formelle assez uniforme, des fonctionnements differents. Le retour final, avec deux generations de decalage, aux representations mentales n'apporte pas seulement une caution aux evolutions degagees par l'analyse (chap. X). Les ideologies urbaines sont creatrices : apercus, les lineaments des transformations des systemes urbains, de l'armature vers le reseau, sont appeles a se realiser davantage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (905 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 ! 100
  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 355 (1)
  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 355 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-680
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 244
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 244 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-351
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/141
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13406-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.