La palingenesie et la liberte de l'homme chez charles bonnet. Etude comparative

par Kazuo Iino

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Deprun.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les oeuvres de charles bonnet (1720-1793), naturaliste et philosophe de geneve, nous devoilent bien des aspects curieux de la pensee du siecle des lumieres. Sa theorie "palingenesique" representait une attitude que la pensee chretienne prenait alors pour se defendre contre une nouvelle conception scientifique de la nature. C'est en effet une interpretation "naturelle" du dogme chretien concernant la destinee de l'homme apres la mort. Compte tenu des principes premiers, l'ame humaine qui est immortelle, doit conserver, meme apres la mort apparente, un corps materiel subtil qui echappe au sens humain, meme au microscope. Ces corps subtils se redevelopperont un jour a l'occasion d'une grande revolution qui surviendra sur la terre. Cela correspondra a la "resurrection" des morts qu'enseigne le dogme chretien. Cette interpretation "naturelle" est garantie par l'idee de la disposition prealable des choses par dieu. Une vision comparable avait d'ailleurs deja ete exprimee dans la pensee de leibniz. Mais dans le cadre de cette theorie deterministe, comment bonnet envisage la liberte de l'homme ? c'est a cette conception de la liberte que se rapportent tous les problemes relatifs a l'action de l'homme. Bonnet a d'abord tenu la "liberte" pour le simple pouvoir que l'on a d'executer sa propre volonte. Cette notion de liberte se trouvait egalement chez locke, collins et le voltaire de la maturite, qui avaient tous tendance au determinisme. Mais bonnet a essaye par la suite, comme beaucoup d'autres penseurs, de reconnaitre la liberte a la volonte elle-meme, afin de retrouver l'independance de l'homme. Le bonnet de la maturite semble tenir sa conception de la liberte du vouloir de celles de clarke, et de leibniz. Affirmant ainsi la liberte humaine et, par la, sa responsabilite morale, bonnet devient capable de developper pleinement ses idees morales et "palingenesiques".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 ! 94
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.