La notion d'occident et de patrimoine dans l'intelligentsia arabe contemporaine : l'exemple du maroc

par JAMILA HAROUAK

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Thillet.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .


  • Résumé

    Pendant la periode d'entre deux guerres le maroc etait domine par la pensee sa lafiste, qui reclamait le retour a la tradition, et gardait l'oppos ition entre orient et occident dans le cadre de l'opposition christianisme-islam. Or, les intellectuels marocains de la periode d'apres guerre sont influences par le marxisme et l'existentialisme. Cette intel ligentsia chemine vers l'etablissem ent d'autres formes de dialogue avec l'autre (l'occident). Pour les uns tel que laroui. Il faut dialoguer avec l'occident critique, c'est a dire l'universalisme autant que le marxisme lu sous l'angle histor iciste. Pour les autres tel que khatibi, il faut dialoguer avec l'occident ra dical, c'est a dire avec la pensee de la difference, en opposant a l'ep isteme occidentale son dehors im pense, tout en radicalisant la marge. Les notions utulisees sont: l'histoi re (patrimoine, historicisme, contin uite. . . ); l'identite (originalite, nat ionalisme, specificite, difference); l'idiologie (lecture, objectivite, verite).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 370 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 ! 95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.