Science juridique, politique et societe a rome aux deux derniers siecles de la republique

par Claudia Moatti

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Nicolet.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de ce travail a ete de presenter le statut social et culturel du savoir juridique dans la rome tardo-republicaine, selon une double perspective : d'abord du point de vue de ses detenteurs (c'est-a-dire dans la pratique juridique, judiciaire et politique), ensuite comme contenu,donc soumis a des conditions precises de transmission et a des contraintes inherentes a tout corpus scientifique. J'ai articule ma recherche sur trois axes. 1- a partir de la place insistante des juristes comme exempla dans les textes litteraires, j'ai d'abord tente de degager leur role actif comme modele d'autorite civile, de sapientia politique et de prudentia specifi- que (role essentiel dans une des phases les plus importantes de la vie politique romaine, la deliberation), puis a comprendre les facteurs propres a expliquer l'ela- boration de ce modele : facteurs sociaux (influence, par exemple, des rapports clien- telaires), facteurs institutionnels (caractere oral et oraculaire du droit, role de la jurisprudence. . . ). Avec une evolution notable au cours de notre periode (et qui modifie les rapports entre deliberation et decision), puisque, si le statut social des juristes l'emporte encore au deuxieme siecle, la competence technique devient determinante au premier : une transformation qui accompagne des changements dans le recrutement sociologique des juristes et dans le contenu lui-meme. 2- ce dernier point constitue le deuxieme axe de ma recherche. La transmission du savoir juridique - dans le cercle des juristes et dans la societe - tend a se modi- fier, de meme que l'organisation de la matiere. L'element le plus important est l'ap- parition d'une litterature juridique, que sous-tend une volonte evidente de definir specifiquement le droit civil. Effort favorise par l'apport de la culture grecque (notamment dans le domaine des definitions et des methodes d'exposition du savoir) et dont beneficie egalement une reflexion sur le droit public, qui cependant reste tres concrete. 3- dans ce mouvement de rationalisation, ciceron a une place de choix et c'est le troisieme volet de mon etude, avec, en son centre, son dialogue avec ser. Sulpicius rufus, autour d'un vrai projet pedagogique (de iure civili in artem redigendo) et politique : dans le nouvel "etat ciceronien", quelles seront les places respectives de l'orateur et du jurisconsulte, ces deux detenteurs de la parole publique?

  • Titre traduit

    Legal science, politics and society at rome, in the later republic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 672 + LVIII + [5] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 126
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 ! 13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.