Les navigations atlantiques du vénitien Alvise da Mosto et la navigation du portugais De Sintra écrites par Alvise da Mosto : traduction, édition critique, annotations et commentaires des éditions

par Marie-Pierre Laurent du Tertre

Thèse de doctorat en Histoire de l'Afrique

Sous la direction de Jean Devisse.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .


  • Résumé

    En ce milieu du XVe siècle, le Portugal et Venise ont su tirer parti des bouleversements qui secouent l’Europe depuis près d'un siècle. Le premier s'est doté de la dynastie des Aviz qui impulse les expéditions atlantiques; la seconde a constitué un savoir-faire commercial et maritime qui fait sa renommée. Le vénitien Alvise da Mosto (1428-32?-1483), tout à la fois navigateur et marchand, saisira les contingences historiques et personnelles qui lui sont offertes. C'est ainsi qu'en mars 1455 il embarque sur une caravelle portugaise pour un périple qui le conduira au fleuve Gambie. Il fait successivement étape aux iles Madère et Canaries, puis, rejoignant la cote africaine, au cap blanc et au golfe d'Arguim, cette halte littorale est prétexte a décrire l'intérieur des terres et ses habitants, le commerce transsaharien et l'empire du Mali, au fleuve Sénégal, au Cap Vert, et les fleuves Sine et Saloum. Au printemps de l'année suivante, da Mosto repart en compagnie du génois Usodimare pour sa seconde navigation atlantique. Ils reconnaitront les iles du cap vert, jusque-là inconnues des européens, et atteindront les iles Bissagos. La navigation du portugais Pedro de Sintra (1462), que rapporte da Mosto, débute à ces mêmes iles Bissagos pour s'achever au fleuve Junk, au sud de l'actuelle Monrovia. La relation de ces navigations nous est rapportée par da Mosto qui nous offre un texte sensible et riche d'enseignements sur l'histoire de l’Afrique de l'ouest au XVe siècle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(324 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 303-310. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 87 : 43

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-700
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 399
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.