Une approche regionale du marche du travail allemand : le land de bade-wurtemberg

par Gilles Rabin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Vernières.

Soutenue en 1987

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le bade-wurtemberg, land du sud-ouest allemand, represente a nos yeux un bon niveau d'analyse pour une approche regionale du marche du travail allemand. L'element determinant pour corroborer notre hypothese etant l'intervention des autorites regionales sur le marche de l'emploi et plus particulierement sur la formation professionnelle. Dans ce cadre le bade-wurtemberg se caracterise depuis sa creation par un faible taux de chomage. De meme, le secteur secondaire avec l'industrie manufacturiere represente la colonne vertebrale de l'economie regionale, caracterisee par une main d'oeuvre masculine allemande, les salariees etant surtout presentes dans le secteur tertiaire dont l'augmentation des effectifs a ete accompagnee par le developpement du travail a temps partiel. Mais si les causes de ce faible taux de chomage sont a imputer au fort secteur secondaire et a la presence de grandes firmes multi-nationales notamment, les autorites regionales ne restent pas inactives. L'aspect le plus remarquable de la politique d'emploi etant la creation des academies professionnelles, adaptant le systeme dualiste a la demande des bacheliers et aux besoins des firmes en main d'oeuvre qualifiee. La formation professionnelle restant la pierre angulaire de l'intervention du land du badewurtemberg sur le marche de l'emploi.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/X 1987-45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.